22/07/2004

C'est censé avoir un sens ?

Tout cela est censé avoir un sens : les revendications idéologiques, les diatribes nationalistes, les convictions religieuses, les principes moraux, les bonnes intentions, les mauvaises pratiques, les illusions perdues, les aphorismes cyniques... Les politiques nous promettaient des moyens : ils prescrivent maintenant des choix. Siemens Allemagne menace ses ouvriers de délocaliser leur entreprise s'ils n'acceptent pas de travailler davantage sans être augmentés.Et ne parlons même pas de la sécurité sociale réformée en France.  L'Europe des droits sociaux est en train de partir en c..., comme si l'on voulait faire payer au citoyen son relatif bien-être au prix fort. Les hommes politiques ne cessent de se plaindre de leur perte de reconnaissance : les taux d'abstention des dernières élections européennes sont éloquents. Quel crédit pouvons-nous encore accorder à ceux qui privatisent nos organes sociaux, qui les mutilent en fait ? Ils se sont comportés en mauvais boutiquiers : ils nous font payer leurs faillites. Ils nous font croire que la concurrence rapporte au consommateur : les bénéfices des entreprises privées laisseraient entendre le contraire. J'espère que personne ne sera suffisamment crétin pour accepter une privatisation de l'enseignement :  les larges subventions accordées à l'enseignement prétendu libre, c'est-à-dire soumis à l'une ou l'autre doctrine, suffisent à notre gabegie coutumière. Quant aux autres services publics, il est peut-être déjà trop tard.

21:53 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.