03/10/2004

La maïeutique ou la mayonnaise ?

La maïeutique, c'était la manière de philosopher prônée par Socrate : il s'agissait d'accoucher les idées lors d'une discussion, le dialogue favorisant la mise en doute, et donc la vérification d'hypothèses. En bref, une forme de scepticisme tolérant où les interlocuteurs acceptent de réellement débattre, de modifier leurs points de vue, de les réviser parfois, sans autre pression que leur honnêteté. Nous nous trouvons bien loin de ces débats politiques où, pour planquer leur absence de convictions comme le chien camoufle ses excréments,  de nombreux politiciens cultivent la langue de bois à s'en couvrir d'échardes  : ils ont oublié pourquoi ils étaient là, non pour égrener des discours creux mais pour rendre compte de leurs options et de leurs actions. Je rêve parfois que le journaliste, souvent simple animateur de débats, leur rappelle que le principe de la discussion est de répondre à la question, pas de l'éluder sous un verbiage assez vain. Phénomène inverse mais guère opposé : la prétention au politiquement incorrect. Plusieurs blogs  -aucun de mes liens, je le précise bien que cela me semble évident-  s'affublent de ce qualificatif, leurs "joyeux animateurs" estimant que ne penser rien de probant les distingue de la masse forcément crédule et manipulée. Parfois très convaincus, rarement convaincants, ils essaiment leurs oeillères plus que leurs idées, méchancetés intentionnelles et bêtises presqu'inconscientes, se soulageant de leurs rancoeurs comme on pisse contre un arbre, sans y penser. Qu'ils réagissent à un discours inutilement édulcoré aurait pu me les rendre sympathiques mais les voir manipuler leurs haines mesquines m'écoeure : eux aussi s'écoutent écrire, imitant ceux qu'ils exècrent. Qu'ils usurpent une quelconque idéologie est leur affaire  : je n'entrevois que leurs ersatz de pensées, embryons de communication vite avortés. De la littérature à l'estomac à la littérature sans estomac, il n'y a aucun pas : c'est toujours l'estomac qui commande.
 
 

21:25 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Liens Je t'ai mis dans mes liens. Le mode d'emploi est dans ma "casa", juste sous le titre!
Amicalement.

Écrit par : Armand | 04/10/2004

Merci... A bientôt.

Écrit par : Ubu | 04/10/2004

Les commentaires sont fermés.