12/10/2004

L'impossible rêve ?

Il avançait, au hasard des rues mal éclairées, courbant tristement son dos fatigué. Ses pieds glissaient lourdement sur le sol moite de détritus que des animaux décharnés avaient dû fouiller. Le regard abruti, la lippe pendante, l'ancien Président se plongeait dans la nuit profonde des bas-quartiers où il survivait maintenant.

22:35 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.