14/10/2004

L'élection

Il bégayait. Nerveusement, ses mains se saisirent d'un verre d'eau qu'elles laissèrent se briser sur le sol. Il ne parvenait décidément pas à se calmer et rougissait maintenant. Son regard se voilait, la peur d'une menace, et il se raccrochait comme un noyé à la table où s'étalaient les feuillets épars de son discours. Il trébucha lorsqu'il sortit sous l'oeil moqueur des caméras. Quelques jours plus tard, à la surprise générale, il était élu.

10:13 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.