20/10/2004

Le progrès

Suite à d'innombrables épreuves, il se retrouvait seul et abandonné dans cette petite gare d'une ville de la province profonde. Son éducation élitiste et spécialisée s'accommodait mal de la nonchalance envahissante des brins d'herbe sauvage qui créaient un tapis clairsemé entre les rails rougis par la rouille. Il s'était décidé à quitter la gare et à avancer dans cette petite ville, d'une grande banalité. Il apercevait au loin la petite place, avec sa minuscule église envahie par les frondaisons, à laquelle répondait comme un écho un petit café dont la façade encombrée de lierre ne masquait pas la bruyante intimité. Sur la place même, il distinguait quelques silhouettes auréolées de soleil qui s'agitaient calmement autour d'une partie de pétanque. Au soupir qu'il laissa échapper face à ce spectacle répondit ce drôle d'éclair dans les yeux qui lui avait déjà valu tant d'ennui.

                Un an plus tard, il affichait cette satisfaction malsaine qui fascinait et dégoûtait ses interlocuteurs. La gare n'avait guère changé, hormis les signes de sauvagerie qui l'avaient abandonnée : plus un seul brin d'herbe entre les rails soigneusement polis. Lorsque le train rapide arriva, il jeta un coup d'oeil furtif à la cathédrale et aux buildings flambants neufs qui avaient envahi la petite place tranquille. Il pouvait rejoindre en toute quiétude son poste à la Direction de l'Urbanisme.

23:32 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

.... La parabole du progrès aseptisant ?

Écrit par : promethee | 21/10/2004

Problème technique Cher Ubu, je t'ai laissé un "Comment" à l'emplacement de "Belgique : en face des trous" concernant le problème technique.
En fin d'après-midi je vais revenir ausculter ton site (pour ses bons posts !)

Écrit par : Maugus | 21/10/2004

Merci de votre passage. Cher Maugus
je te réponds au même endroit. Si le problème est chez moi, n'hésite pas à le signaler.

Cher Prométhée,
Plutôt un rêve sur la douceur de vivre, non ?

A bientôt.

Écrit par : Ubu | 21/10/2004

.... Oui....effectivement...

Écrit par : promethee | 21/10/2004

Ouf! Cher Ubu,
Ouf, j'ai eu peur que ce soit chez nous. Heureusement que le panneau indicateur en japonais ait remis les pendules à l'heure.
Ils sont fous, ces japonais!

Écrit par : Armand | 21/10/2004

Les commentaires sont fermés.