21/10/2004

L'inventeur

D'un ciel azur, aux reflets mouvants, il tirait son peu d'énergie. Ses expériences le phagocytaient, comme une moule envahie par sa propre décomposition. Dans la masure qui lui faisait office de laboratoire, les idées  fusaient, diverses et nombreuses. C'est ainsi qu'il découvrit, dans son isolement salutaire, bon nombre d'inventions qui étaient déjà utilisées sans même qu'il le sache.


20:05 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Antériorité Cher Ubu,
Les nouvelles théories, quand elles se vérifient, sont un champ propice aux inventions. Certaines sont si évidentes qu'il arrive que plusieurs laboratoires trouvent la même chose à peu près au même moment, surtout que les savants se parlent entre eux... Suivent des conflits d' "antériorité"...

Écrit par : Armand | 21/10/2004

D'où l'intestice entre... recherche fondamentale et recherche appliquée. J'aime la recherche surtout quand elle semble inutile : c'est alors qu'elle se montre indispensable. A bientôt.

Écrit par : Ubu | 23/10/2004

Les commentaires sont fermés.