21/10/2004

Le poète

Il aurait voulu être poète : chanter Juliette dans les couleurs vives d'un alphabet remodelé, rendre la profondeur intime de tous ces lieux de passage négligés. Il se ressaisit, non sans réprimer un soupir, et reprit bien en main son tampon que ses rêveries inopportunes avaient laissé échapper.

20:10 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

:) pourquoi ne s'est-il pas laisser aller ?

Écrit par : imagine | 21/10/2004

Imagine Sans doute parce que l'imagination n'est plus au pouvoir depuis longtemps... Pas rentable ! Merci de ton passage. ;)

Écrit par : Ubu | 21/10/2004

Samain Cher Ubu,
Pensais-tu à Albert Samain, fonctionnaire gratte-papiers le jour, poète la nuit?

Écrit par : Armand | 21/10/2004

Je connaissais certains de ses textes... Mais j'ignorais tout de sa biographie. Peut-être ai-je simplement pensé aux poètes et écrivains, qui rêvent éveillés. J'ai toujours eu de la sympathie pour les rêveurs. Et puis, le rêve, c'est ce qui subsiste quand le reste a été ôté... Merci de ton passage, cher Armand.

Écrit par : Ubu | 21/10/2004

Mais non... Il pensait à Serge F, interprète le jour, célèbre écrivain (dans son immeuble) le soir :)))

Écrit par : serge | 22/10/2004

:) Toujours aussi agréable de passer sur ton blog. A bientôt

Écrit par : kusquo | 22/10/2004

Merci de votre passage Cher Kusquo,
le plaisir est réciproque.

Cher Serge,
Heureux de te revoir en forme.

A bientôt.

Écrit par : Ubu | 23/10/2004

Les commentaires sont fermés.