01/11/2004

Clin d'oeil

Il y aurait eu un paquet bien emballé, de neuf vêtu, les noeuds éclatants de propreté, le papier bien plié. Il y aurait eu un homme expectatif devant le paquet, engoncé dans ses habits neufs et bien coupés, avec un énorme noeud au col, bien emballé lui aussi. Il y aurait eu le passant bien habillé, de neuf, avec un noeud papillon, qui aurait regardé l'homme expectatif qui regardait le paquet. L'homme et le paquet lui auraient adressé un clin d'oeil.

15:31 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Mais il n'y avait pas Suite proposée:
Mais il n'y avait ni beau paquet, ni beaux habits mais un clochard devant un tas d'ordures... et c'était triste!

Écrit par : Armand | 01/11/2004

Cher Armand, N'est-ce pas là le paradoxe de toutes les vitrines : créer une illusion qui rentre en conflit avec la réalité ?
A bientôt.

Écrit par : Ubu | 01/11/2004

Les commentaires sont fermés.