07/11/2004

Prof en travaux...

Je vais être submergé de copies ces temps-ci : et oui, c'est pas le tout de donner du boulot à ses élèves, faut le corriger après. j'aurai donc moins de temps pour pondre mes petits textes. Alors, pour ne pas laisser mon blog en chantier, je vous ressors quelques aphorismes que j'ai pondu quand j'étais jeune et sinistre : mes amis vous diraient que je suis juste un peu plus âgé et toujours aussi sinistre. Certains ne sont plus tout à fait moi. Quoique...
 

Il y a des gens qui ne vivent que pour mourir : les bons vivants ?

 

Un cynique est un désespéré qui s'aigrit à force de s'ignorer.

 

Même notre étrangeté nous vient des autres.

 

La misanthropie : je méprise les autres autant que je me hais.

 

L'amertume n'est  une saveur qu'en cuisine.


18:14 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir j'aime surtout la dernière...
sur l'amertume...
Bonne semaine alors...
;-)

Écrit par : Fléa... | 07/11/2004

Chère Fléa, Comme je me connais, je ne vais pas pouvoir m'empêcher d'être bavard, sans amertume, j'espère. ;)
A très bientôt.

Écrit par : Ubu | 07/11/2004

... toujours aussi savoureux !

Écrit par : paikanne | 07/11/2004

Chère Paikanne, Tu me permettras de te retourner le compliment.
A bientôt.

Écrit par : Ubu | 07/11/2004

Aphorismes Cher Ubu,
J'ai revisité tes aphorismes et les ai modifiés pour m'amuser et t'amuser...
Le premier: "Trop se nourrir, c'est mourir jeune".
Le second: "Nous sommes tous des cyniques mais cela ne se voit que chez certains".
Le troisième: "L'étrangeté est la preuve de la théorie de la relativité".
Le quatrième: "La misanthropie n'est qu'un complexe de supériorité dissimulé".
Le cinquième: "L'amertume est le regret d'une faute non réalisée".
Tiens compte dans ton jugement de ce que je n'ai pas choisi les sujets et que je n'ai pas ton entraînement!
Amitiés et bonne soirée!

Écrit par : Armand | 07/11/2004

Cher Armand, je ne m'entraîne pas : j'en ai jeté pas mal et, à l'époque, cela venait ou pas. Quant au commentaire de tes aphi-orismes revisités, oserais-je ? Ben tiens, je vais me gêner.

Le premier : attention, je mange beaucoup et j'ai envie de vivre longtemps encore, au-delà de la date de péremtion de ce que je mange.
Le deuxième : les aigreurs d'estomac remontent parfois, et pas que chez les aérophages. Serait-ce un signe de grossièreté ? J'en gargouille ;)
Le troisième : si tout est relatif, tout est étrange, ce qui me comblerait.
Le quatrième : à condition que le misanthrope soit idiot, en plus, et il y en a.
Le cinquième : je préfère les remords aux regrets, j'ai le regret de te le signaler.

Mes félicitations.
Amicalement tienne

Écrit par : Ubu | 07/11/2004

Il faut lire "aphorismes" bien entendu : aurais-je effrayé mon clavier ?

Écrit par : Ubu | 07/11/2004

:)) Magnifique!

Écrit par : Armand | 08/11/2004

Les commentaires sont fermés.