21/11/2004

Imagine Action : jusqu'au bout de la blonde

Ah, ben tiens, non, ce n’était pas elle. Là où mon péché ordinaire se serait normalement incarné dans la substance d’une brune bien pourvue, dont la sensualité débordait toujours un peu de tenues très ajourées et échancrées, qui empêchaient de deviner parce qu’elles soumettaient un peu trop et parce que je voyais cuivré un peu trop tôt tout le temps et à jamais, et Dieu que c’était bon, je voyais pour une fois blond. Plus précisément, c’était une blonde fragile, pâle et menue, qui s’inscrivait comme une douce apparition un rien floue à proximité du confessionnal qui éveillait mes fantasmes il y a peu. Je devais l’aborder. Je me préparais à me lever de mon siège… (à suivre)


19:29 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

c'est ça, quitte ce siège... ressens, ne pense pas, fie-toi à ton instinct!
Sinon, je lui fais mon numero...et viens pas pleurnicher si tu la vois se jeter sur moi...;-))

Écrit par : Tony | 21/11/2004

;-) les enragés.

Écrit par : dôm | 21/11/2004

pas mal ;) mon impatience hein ?
mais n'empeche... ;))

Écrit par : imagine | 21/11/2004

hello Ubu je suis curieuse de lire comment tout cela va finir...mais après tout, peut-être que cela ne finira pas? ;-)

Écrit par : fun. | 21/11/2004

Merci de votre passage Cher Tony,
Je l'ai vue le premier : en plus, qu'en penserait ton épouse ? ;)

Cher Dôm,
Pas de rage : quand il y a du zen, il y a aussi du plaisir ;)

Chère Imagine,
Il se lève : il n'attend donc plus ;) La suite au prochain numéro : n'est-ce pas ce que tu avais demandé ? ;))

Chère Fun,
Il faudra bien que ça finisse un jour : mais comment ? Si seulement je le savais... ;)

A bientôt.

Écrit par : Ubu | 21/11/2004

la suite ne m'appartient pas mais de savoir que mes demandes sont entendues ;)) fait plaisir

Écrit par : imagine | 21/11/2004

ni vu ni cocu. tu sais, si elle est avec moi...c'est qu'elle a très mauvais goût...
A ce sujet...connais-tu ce jeu?
Cache bien ce que je te donne, ne dis rien à personne et personne n'en saura rien, jusqu'à demain matin : http://la-vie-est-un-film.skynetblogs.be/
Ce Tony-là est moins désagréable...

Écrit par : Tony | 22/11/2004

Un peu de brute dans ce monde de douceur... Cher Ubu,
C'est magnifique de créer un roman où l'intrigue se noue selon les désirs des lecteurs...
Pourquoi ne pas créer de l'inttendu? Mais alors réellement inattendu: un tremblement de terre de magnitude 7, un attentat islamiste au gaz sarin, une conversion du curé au boudhisme, l'arrivée du père Noël avec une douzaine de rennes, un de ces meurtres dont tu as le secret...
Il faut parfois déstabiliser (un peu) pour garder le public captif !
Amitiés

Écrit par : Armand, l'iconoclaste barbare | 22/11/2004

SALUT !!!!! Désolé pas le temp de lire mais juste un petit bonjour à Ubu en pa ssant :)

Écrit par : Alsgard | 22/11/2004

Merci de votre passage Chère Imagine,
La suite arrive : si si ! :)

Cher Tony,
Ne te vante pas : tu n'es pas désagréable, juste emporté ;) Il est vrai que sur ce blog-là, tu sembles plus détendu...

Cher Armand,
Pour une fois que je n'ai fait mourir personne... La suite arrive : pour le reste, je ne sais même pas comment cette histoire pourrait se terminer ;)

Cher Alsgard,
Excellent, le réseau copier-coller. Je vais passer voir plus attentivement tes longues discussions avec Prométhée. ;)

A bientôt

Écrit par : Ubu | 22/11/2004

Les commentaires sont fermés.