22/11/2004

D'autres aphorismes

Que l'on hurle à la mort ou à l'amour, je préfère me boucher les oreilles.

 

Dieu existe : il nous rend coupables de vivre,

 alors que nous en sommes à peine capables.

 

Ils m'ont arraché nos yeux.

 

Un jour, on nous vendra notre liberté au lieu de nous la faire payer.

 

Il rêvait, comme d'autres crachent .

 

A force de courber le dos, il ne put retourner sa veste.


23:12 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Cher Ubu j'arrive sur ton texte vierge de tout commentaire comme sur une terre vierge de toutes civilisation.

le premier pas sur une terre inconnu avec cette impression d'etre libre avant que la foule n'arrive.

Bonne nuit

Écrit par : Alsgard | 23/11/2004

A force de courber le dos, il ne peut plus se relever (parole extrait de la "cité de la joie" de quel auteur, j'sais plus, mais c'est un classique)

Écrit par : imagine | 23/11/2004

Merci de votre passage Cher Alsgard,
Merci de ton retour à la civilisation : ne te bile pas trop pour les commentaires d'Ultrasocialiste. C'est comme Ultrabrite, on en a vite plein les dents. ;)

Chère Imagine,
Sans doute est-ce un classique mais parce que l'opportunisme et la soumission sont des réflexes bien connus... ;)

A bientôt

Écrit par : Ubu | 23/11/2004

Ubu Oh ne t'inquiete pas je ne me bile pas j'a plutot bien rigolé.

Écrit par : alsgard | 23/11/2004

Ubu Dieu existe : il nous rend coupables de vivre,
alors que nous en sommes à peine capables : vrai.

Un jour, on nous vendra notre liberté au lieu de nous la faire payer : Tout homme nait avec sa liberté.."ON" ne peut que la lui reprendre..les droits sont innés, inalienables, imprescriptibles, etc etc.

Comment vas-tu?



Écrit par : Tony | 23/11/2004

Cher Tony, Parlons peu, parlons bien : si nous remplaçons liberté par indépendance ou par autonomie ? De toutes façons, on combat chaque jour pour sa liberté puisque nous devons toujours choisir la nature de nos actes. Mettons que c'est un droit que nous nous reconnaissons avant qu'on nous le reconnaisse... ;)

Écrit par : Ubu | 23/11/2004

Ubu... On ne remplace rien...on n'y touche pas. Sacré! Pourtant tabou, ces derniers temps...
Comme pour les évangiles: tout ce qu'on ajoute ou retire vient du malin.
Frappe!
;-)

Écrit par : Tony | 25/11/2004

Dieu RAPPEL : dieu a créé l'homme à son image, l'homme est mortel, donc Dieu est mort !!!
( Et sa descendance nous ignore complètement !)

Écrit par : Charles | 01/12/2004

Les commentaires sont fermés.