01/01/2005

Ce post m'a été envoyé par Armand : je le publie parce qu

Ce post m'a été envoyé par Armand : je le publie parce qu'il me semble bien résumer la situation présente sur plusieurs blogs. A cause des cloportes, certains doivent vider leurs commentaires, d'autres ont dû les supprimer, d'autres en sont venus à supprimer leurs blogs. J'ai pour le moment eu la chance de n'avoir droit qu'à des commentaires signés : j'espère que cela durera. Mais je ne suis pas optimiste au point de croire que ce qui est arrivé à d'autres, que j'apprécie, ne nous arrivera jamais. Merci à ceux qui signent, quels que soient leurs tendances, leurs goûts, leurs plaisirs ou leurs opinions : c'est et ce sera toujours un plaisir de discuter franchement avec eux. Merdre aux autres qui devront apprendre à ramasser leurs petits besoins d'ânonymes et à les emporter loin, plus loin, très loin.  

La Vérité d’Armand
Quelques malfaisants du monde des blogs m’obligent à sortir de mon cimetière et à rédiger le post suivant:
Les cloportes
Depuis quelques temps, ces sales bêtes envahissent sournoisement les blogs. Ils viennent d’abord seuls, puis par couples et enfin en famille et en cohortes serrées. Au début, c’est amusant de les voir lancer leurs urines et leurs selles sur celui qu’ils ont élu «souffre-douleur». Les autres bloggeurs ne pipant mot par prudence (c’est le mot gentil pour «lâcheté»), ils s’enhardissent, deviennent plus nombreux, versent dans l’insulte ou réalisent des «blagues» de très mauvais goût.
Attention, quand la première victime sera tombée, les cloportes, qui ont besoin d’excréments pour survivre, trouveront une, puis deux… nouvelles victimes jusqu’à ce que plus personne ne puisse exprimer ses idées… et c’en sera fini avec les blogs! En médecine, avec des microbes, cela s’appelle septicémie.

Armand




21:39 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (26) |  Facebook |

Commentaires

:) j'ai eu droit aux commentaires d'anonymes sur imaginer des tres brutaux plus calmes sur aujourdhui puisqu'ils ont vu que ça ne m'en faisait pas un second (entendez bien sur l'anus) :)
alors voilà
ils finissent tjs par se fatiguer mais il est vrai que c'st dommage car l'envie de poster devient chahutée et ce n'est pas tjs tres motivant de temps à autre on a l'impression de donner de la nourriture aux cochons ;)
bonne soirée ;)

Écrit par : imagine | 02/01/2005

... Merci pour ton soutien, Ubu, mais ce que j'essaye, maladroitement, de dire depuis le début, c'est que le problème de l'anonymat est bien vaste que de ne simplement pas signer de son nom une insulte, ou d'inventer un nom. Quand un blog porte un point de vue et le présente, comme c'est souvent le cas, y compris ici ou chez moi, comme la vérité, quel qu'il soit et quelle qu'elle soit, j'aime savoir d'où en vient l'auteur. Non pas son nom, mais sa profession, son domaine d'activités. Par exemple tu es professeur, cela explique en partie ton point de vue, cela le replace dans un contexte éclaircissant qui nous permet, le cas échéant, de relativiser certains commentaires. Par contre, si je lis par ailleurs des idées trop socialistes venant d'un membre du PS, je saurai que ce qu'il dit est teinté de son appartenance au parti. Idem, si je lis des critiques acerbes contre le PS ou contre la sécurité sociale, je trouve normal qu'on me dise si celui qui les écrit appartient au MR, à la limite, travaille pour une compagnie d'assurances privées, ou appartient à un quelconque lobby. Un défenseur du gouvernement Sharon aura moins de poids si l'on sait qu'il appartient à un lobby juif (même si son avis sera toujours aussi important!). Connaître son origine permet, je le répète, de relativiser la véracité de ses informations. Exemple encore plus stupide : on m'a critiqué pour avoir posté un message à propos de l'Ipod, mais on ne se demande pas si celui qui en vante les mérites n'est pas, d'une manière ou d'une autre, rémunéré par Mac pour le faire.
C'est pour cela que j'ai toujours demandé un peu plus de transparence dans les blogs. Quand ce n'était pas un phénomène de mode, comme cela l'est devenu, ce n'était pas grave, mais aujourd'hui qu'on voit que certains s'informent davantage ici (ou ailleurs) que dans les journaux, connaître la couleur politique de l'auteur d'une information est indispensable...
Bonne journée :)

Écrit par : serge | 02/01/2005

Devant un tel comportement le silence et l'effacement me semble la meilleure des réponses. Une insulte ne peut s'alimenter que dans le contenu d'une réponse. Quant au webmestre, la présence des amis virtuels est un limon dans lequel il peut puiser soutien et réconfort.

Écrit par : Nortine | 02/01/2005

Vie privée Cher Ubu,
Je viens de lire ici le commentaire de Serge. Comme il ne désire pas que ses interlocuteurs gardent l'anonymat, j'ai bien peur que le problème ne soit réglé (pour moi en tout cas) car c'est à cause de l'anonymat que je m'intéresse aux blogs "classiques".
Amicalement
P.S. Il y a un message pour toi...

Écrit par : Armand | 02/01/2005

à Armand C'est différent quand on ne peut soupçonner aucune appartenance politique ou commerciale chez "l'anonyme", ce qui est ton cas.

Écrit par : serge | 02/01/2005

La vérité, la vérité... la vérité est au mensonge c'est que le jaune d'oeuf est au blanc d'oeuf.
Parfois séparés, souvent battus.

Proverbe de votre très grand ami Ben (hi hi hi hi....)

Ca peut servir, non?

Amitiés, Tony

Écrit par : Tony | 02/01/2005

Chère Imagine, Que cela ne nous évite pas de communiquer ;) Sinon, ils gagnent...
A bientôt. ;)

Écrit par : Ubu | 02/01/2005

Chère Nortine, L'insulte est toujours blessante : le fait de comprendre, même approximativement, qui la profère peut pemettre dela prendre au sérieux ou pas. Et, éventuellement, de comprendre s'il existe un malentendu ou un réel conflit... Le reste tient du courrier ânonyme. J'avoue que je préfère m'enguirlander avec des gens qui se sont présentés, même si je peux être très créatif aussi avec les autres : mais, dans ce dernier cas, c'est une perte de temps.
A bientôt.

Écrit par : Ubu | 02/01/2005

Cher Tony, Le proverbe est bon : et puis, nous avons tous un pseudo, une part d'anonymat ;) Ce n'est pas nécessairement du camouflage mais parfois de la discrétion. ;)
A bientôt.

Écrit par : Ubu | 02/01/2005

Cher Armand, Je pense que tu n'as jamais profité de ton anonymat pour dépasser la mesure et te complaîre dans des propos malhonnêtes : pour moi, tu es toujours le bienvenu. ;)
A bientôt.

Écrit par : Ubu | 02/01/2005

Cher Serge, Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi : que notre profession nous sensibilise à certains événements, ce n'est certes pas incompréhensible. Mais les sujets de société peuvent intéresser celui qui ne se montre simplement pas indifférent. Que des lobbies s'expriment via les blogs, sans doute, mais quel intérêt y trouver : sous peine de discréditer leur propos, ils ne peuvent se dévoiler, me semble-t-il ? Quant aux propos, si une idée ne s'impose pas comme un principe absolu, elle se discute avec qui veut : peu importe son appartenance idéologique ou professionnelle. Se résumer à des amis qui ont les mêmes idées : je m'ennuierais parce que je ne prendrais jamais de risque avec les miennes. Ma sympathie ne va pas nécessairement à des idées, elle va aussi à des personnalités intéressantes, touchantes, simplement humaines, qui dépassent les catégories ou les corporatismes... Et si je te disais que je n'ai aucune couleur politique et je vote pas défaut depuis des années ? Je reste un électron libre, en dépit de ma profession et de mes obligations attachées.
Il y a de nombreuses manières d'exercer un métier, comme il y en a de nombreuses de faire de la politique : certains profs, je les fuis comme la peste car ce sont de véritables catastrophes ou, prfois, des gens plus que nuisibles. D'autres sont équilibrés et font ce qu'ils doivent faire : je les respecte, même si nous ne sommes pas d'accord sur tout. D'autres encore sont des copains, y compris ceux qui ne votent pas comme moi. Dans une situation de crise grave, après une discussion détendue, nous avons constaté que notre petit groupe avait des différences très disparates, quelqu'un a demandé ce qui nous rassemblait : l'intégrité fut la réponse. L'intégrité n'a pas d'appartenance, le reste vient après.
Mainentenant, quand des informations partiales ou partielles s'affichent, on peut toujours en critiquer les sources : à ce niveau, le réseau est comme n'importe quel média, en plus individualisé certes, mais il n'est pas une référence en soi, sauf lorsqu'un avis renvoie aux sources... Et puis, signer ses posts et ses commentaires est très révélateur de soi, malgré tout.
Amicalement.

Écrit par : Ubu | 02/01/2005

à Ubu Tu dis "Que des lobbies s'expriment via les blogs, sans doute, mais quel intérêt y trouver : sous peine de discréditer leur propos, ils ne peuvent se dévoiler, me semble-t-il ?". Mais c'est exactement ce que je dis. Maladroitement! Et donc, ils ne se dévoilent pas! Pourquoi dès lors discuter avec ceux dont on soupçonne fortement qu'ils appartiennent à un lobby.
A propos de discussion avec "l'autre bord", mon meilleur ami du temps de mes études s'appelait (et s'appelle toujours d'ailleurs) Luc Paque (oui, celui qui est passé au MR en même temps que Fournier...). IL vient de m'envoyer ses meilleurs voeux que j'ai bien sûr réciproqués. Le pire, dans cette sordide affaire, c'est que j'ai toujours été connu pour fréquenter tous les milieux, toutes les opinions politiques, etc (c'est d'ailleurs ce qui faisait le succès de mes soirées du temps où je les organisais : un agriculteur du fin fond des Ardennes pouvait y rencontrer un prof d'univ et un auteur reconnu internationalement). Simplement, je ne supporte pas qu'on n'admette pas son appartenance politique et ses "préférences idéologiques" et qu'on ne les affiche pas là oùelles doivent être affichées (en entame de toute discussion)
Amicalement aussi et votre

Écrit par : Serge | 02/01/2005

Cher Serge, Un blog me semble le dernier endroit où le lobbying puisse fonctionner : je pense que la plupart des lecteurs ont suffisamment d'esprit critique pour concevoir ce dont ils peuvent être convaincus ou pas... En plus, quel serait leur intérêt de perdre du temps à essayer de convaincre des gens comme nous, qui n'avons aucun pouvoir de décision ? Pour les discussions, je pense qu'afficher sa couleur pourrait bloquer tout embryon de conversation par d'inutiles préjugés : ne vaut-il pas mieux juger sur pièce le discours de quelqu'un, car un blog n'est qu'un discours, le discuter, l'amender par un commentaire signé ?
A bientôt ;)

Écrit par : Ubu | 02/01/2005

Grain de sel Cher Ubu,
Si tu veux ajouter ton grain de sel, il y a matière ailleurs, tu sais où...
Amitiés et tolérance sont les deux mamelles des blogs! ;) ;) ;) ;)

Écrit par : Armand | 02/01/2005

Cher Armand, Il y a du sel sur l'autel ;))
A bientôt.

Écrit par : Ubu | 02/01/2005

Présence de Big Brother Salut Cousin, dites moi, votre blog est-il catalogué comme séditieux sur le net ? Pourrait-il faire l'objet d'une attaque quelconque de spadassins de la pensée unique ? Serait-il sous surveillance ? Va-t-il falloir annoncer sa couleur ? Parce que là, en tant que militant socialiste-utopiste-à-gauche-de-la-social-démocratie, protestant pro-sioniste, parfois mais très peu emmerdeur de première, je risque d'être éjecté, cloué au pilori et voué aux gémonies ! Et le fait que je sois malade n'est pas une circonstance atténuante :'(

Écrit par : Votre Cousin | 02/01/2005

Cher Cousin, Pas d'inquiétude, nous nous battrons et festoierons comme nos ancêtres le firent ;)) Et puis, mon Cousin, vous êtes un cas très compliqué, inclassable : noblesse oblige :)))
A bientôt.

Écrit par : Ubu | 02/01/2005

Je renonce! Cher Ubu,
Serge semble privilégier ses théories... C'est très dommage!
Je lui ai répondu "en direct" sur son blog. (Aldub... c'est fini, comme Capri...)
En cas de problème, il me reste ta chandelle verte pour te donner un nouveau code...
Amitiés
P.S. Il est très difficile pour moi de convaincre: je ne suis pas prof et les lasers n'ont pas d'état d'âme, même s'il leur arrive de changer de couleur!

Écrit par : Armand | 02/01/2005

Le monde virtuel... est envahi par des traîtres bien réels eux...et moi, j'ai envie de rêver...

Écrit par : CHRIST | 02/01/2005

Chère Christ, Cher Armand, Reprenons le cours de nos rêves ;))
A bientôt

Écrit par : Ubu | 02/01/2005

... Les commentaires anonymes nuisent à tout le monde lorsqu'ils prennent la tournure de l'acidité et des détritus, je ne m'inscris pas dans ce genre de pratiques. Cela dit, deux choses, un, tout dialogue est possible si on accorde la priorité au respect car les vipères détestent autant la courtoisie que les vampires l'eau bénite, deux, l'ignorance est la meilleure des armes face à la stérilité des dires et des faits. Il suffit seulement de garder ces deux éléments en tête...

Écrit par : promethee | 03/01/2005

... "tout dialogue est possible si on accorde la priorité au respect". Tout à fait juste, il suffit maintenant d'appliquer ce beau principe, en évitant la condescendance et les :))))))) tellement pratiques.
"l'ignorance est la meilleure des armes face à la stérilité des dires et des faits"; et la désinformation?

Écrit par : serge | 03/01/2005

... Je t'ai répondu sur ton carnet...

Écrit par : promethee | 03/01/2005

je relève dans le post d'Armand : " Les autres bloggeurs ne pipant mot par prudence (c’est le mot gentil pour «lâcheté»)..." dont acte....

Écrit par : deborah | 04/01/2005

bien vrai!!!!!!!................ Armand est passé sur mon blog et m'a dis d'aller faire un tour sur le tien, j'avoue ne pas être décue de mon premier voyage chez toi!!!!!!!!!!!!!!!!! très réaliste tout cela, le problème dans ce monde, c'est peut être le manque de compassion, de maturité, ou encore peut être un manque d'humanité tout simplement, qqls fois certains propos laissé par qqls anonymes peuvent nous choquer ou encore nous blesser bien plus qu'ils ne le pensent............moi je fais partie de la parole "l'ignorance est la pire des choses", c'est ainsi que je continue mon blog et j'avoue que qqls fois ces perturbateurs se lassent pour revenir de temps en temps, mais je suis persuadée que tôt ou tard la compassion qu'il n'ont pas eu envers l'une ou l'autre personnes leur retombra dessus, bien à toi Ubu, gros biiiiiiiiiiiiizzzzzzzzzzzzz....................

Écrit par : prissou........ | 04/01/2005

Merci de votre passage A bientôt ;)

Écrit par : Ubu | 05/01/2005

Les commentaires sont fermés.