02/01/2005

L'enfant

Il est couché : il est pâle et fatigué,  sa sueur coule sur les vieux draps. Sous la tente de fortune, ils sont des dizaines dont les gémissements percent la nuit, malades comme lui mais il se sent seul. Ses parents sont morts là-bas, au village, avant l’évacuation. Pour une fois, ce ne sont pas les militaires qui ont tué : il a d’ailleurs été étonné, il n’avait jamais vu de soldat sans arme. Ils avaient l’air plus jeunes sans arme, plus jeune que ses parents. Ses parents sont morts, sa soeur est morte et lui reste couché dans le lit de camp de l’hôpital de campagne.

Il serre dans sa main une photo, la photo d’un jeune couple avec son bébé : ils sont beaux et démodés, sa sœur vient de naître, lui viendra l’année suivante, ils ont la vie devant eux. L’épidémie les a tués : son père s’est couché d’abord, puis sa sœur et enfin sa mère. Il a peur des lits. Les rues du village restaient désertes, hormis quelques enfants comme lui qui partaient à l’abordage de leurs rêves. Quelques hommes épuisés se rendaient encore aux champs, quelques mères essayaient de s’occuper des malades. Et puis l’évacuation les a dispersés. Il s’endort à l’abordage d’un nouveau rêve

L’infirmière s’est approchée : elle a vite compris qu’il ne respirait plus. Elle fait signe aux brancardiers pour qu’ils emportent le petit corps. Elle jette un coup d’œil à la photo sur laquelle la main s’est crispée : un jeune couple, un bébé et un gamin de cinq ans sourient au photographe, de plus en plus lointains.



23:17 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (29) |  Facebook |

Commentaires

.... De mon périple indonésien à une époque, j'ai effectivement le souvenir que les militaires à Aceh ont la gachette relativement facile face aux civils et autres contestataires non-armés...Pour le reste, que dire si ce n'est que je m'incline une fois de plus devant un si beau texte, pas un mot de plus n'était nécessaire, l'imagination fidèle d'un de ces instants que nous avons la chance de ne pas avoir vécu...Bonne journée à toi...

Écrit par : promethee | 03/01/2005

Le "neutrino" non muselé parle... Cher Ubu,
Ton beau texte (hélas, je ne suis pas poète et ne peux rivaliser) pourrait être complété par quelques réflexion d’un neutrino libre (le neutrino est plus léger qu’un électron mais surtout, il n’a pas de charge électrique)…
1) La critique est aisée, mais… (Antienne connue): «les USA, impérialistes, ne font rien, l’Europe et l’ONU sont la seule vraie solution».
J’aimerais en référer au «Guardian» qui, dans son édition d’aujourd’hui explique la différence entre promesse de dons (2 milliards de dollars) et dons effectif. Il donne l’exemple de BAM où il a été promis 1,1 milliards de dollars et dont… 17,5 millions ont seulement été «exportés».
De plus, sur place (vu à la télévision comme disent les publicités), seuls les hélicoptères américains distribuent de l’eau, des médicaments et de la nourriture… (La Belgique a envoyé quelques tonnes d’aide, un ministre et une chanteuse. Les marchandises sont en attente de distribution, et les deux "publicitaires" autres sont revenus après avoir serré quelques mains).
Réalité médicale: une personne en bonne santé, sans eau, meurt en quatre jours!
2) Avant que le tsunami n’arrive, les USA (toujours eux!) ont essayé vainement d’alerter les autorités des pays concernés de l’arrivée imminente de la vague géante (trois heures avant la catastrophe). Ils n’ont trouvé personne au bout du fil. J’ignore s’il y avait une possibilité de sauvetage (les cagibis de DuPont peut-être). Les européens, n’ont appris la «chose» qu’après le soi-disant «inéluctable»…
3) Ces pays sont connus pour leur tourisme sexuel (pédophilie en particulier).
Conclusions : si j’étais un habitant du sud-est asiatique, je me poserais des questions sur la solidarité (qu’ont fait les pays arabes, surtout que c’est la religion principale de ces pays, je crois?), l’organisation (palabres européens pour l’envoi de matériel) et les politiciens (cacophonie non agissante habituelle).
Qu’attendons-nous pour décider que l’Europe doit avoir un seul chef, et que les droits de veto ou autres limitations pour sauvegarder la «souveraineté nationale» ne sont plus tolérables…
Désolé de ce long commentaire, mais le «neutrino» est dégoûté (l’âge aigrit) et se sent impuissant…
Et pendant ce temps, certains se mettent en grève pour les «35 heures» alors que la chine, avec ses «80 heures» est à deux pas…
Je t’apprécie, Ubu car tu es le seul, je crois, capable d’accepter ma prose sans la censurer!
Amitiés

Écrit par : Armand | 03/01/2005

... Armand,
Je ne puis que m'inscrire entièrement dans le sens de tes propos car lorsque j'affectionne de parler de la "Zeuropa", c'est bien en référence à cette Union qui ne prend pas ses responsabilités ou de manière si frileuse que ses beaux discours en viennent à friser l'indécence et la moquerie de bas-étage. Plutôt que des mots, agir surtout...avant de faire la leçon.

Petit ajout sur l'aide, j'ai effectivement lu cette querelle entre la France et les USA où ils s'accusent les uns les autres d'avoir une meilleure aide au motif qu'elle est plus grosse ou qu'elle ne soit pas composée de crédits-prêts, on jugera sur ce qui arrivera vraiment aux plus nécessiteux...

Écrit par : promethee | 03/01/2005

... C'est pas la taille qui compte, comme disait Rocco (Sivredi, pas Buttiglione)!

Écrit par : serge | 03/01/2005

Je me suis souvent demandé : Si il n'y avait pas eu autant de mort européens, croyez vous que l'ONU serait intervenue ?

Écrit par : Nola | 03/01/2005

... Bien sûr que oui...

Écrit par : serge | 03/01/2005

Me revoici de retour Pour te souhaiter une très bonne année 2005. Gros bisous

Écrit par : Mademoiselle A | 03/01/2005

Merci de votre passage Cher Prométhée,
J'ose espérer que nous n'aurons jamais à les vivre, ces moments. Pourtant, nous avons des enfants isolés ou des familles qui les ont vécus et qui sont parfois très mal accueillis : de sans-papiers à réfugiés, j'en ai dans mes classes...

Cher Armand,
Pas de problème ! Je ne censure personne, sauf les extrémistes et, pour le moment, ils ne sont pas encore arrivés : doivent connaître Mère Ubu ! ;))). Ce que tu dis sur la situation est, hélas conforme à la réalité : seuls les USA agissent avec efficacité, pour le moment et mettent en exergue l'aspect très minable des tergiversations européennes : il y a encore du boulot en Europe... Quant au problème du tourisme sexuel, je ne comprends pas très bien ta réflexion : à ma connaissance, il est répandu en Thaïlande et son incitation est susceptible de poursuites (cf. procès Spartakus) Pour ce qui est de la religion, l'Indonésie est le principal pays musulman (pas arabe) et les autres comptent des minorités (Le Srilanka, je ne sais pas exactement) : la politique d'assistance des pays arabes est souvent limitée (cf. Palestine) mais peut-être est-elle peu médiatisée ?

Cher Prométhée,
On n'ose espérer que l'intégralité des aides aboutisse à qui en a besoin. Et que ces aides subviennent aussi à la montée du Sida en Asie, particulièrement dans les pays à tourisme sexuel. Mais le Sida est devenu une maladie de pauvre, qui engendre ses superstitions sans doute à cause du déficit d'éducation sexuelle et des contraintes de la misère... Quant à l'Europe, on pourrait espérer qu'elle se réveille un jour...

Cher Serge,
Les initiatives ponctuelles, même émanant de petits pays, ont leur importance : mais les sinistrés ont besoin d'autre chose que de symboles, surtout d'organisation des secours. Il faudrait oublier les préséances pour laisser la place à l'efficacité.

Cher Nola,
Le côté spectaculaire de la catastrophe aurait provoqué une action, peut-être moins importante. mais je comprends ta question si on songe au Darfour, par exemple, ou à bien d'autres catastrophes passées... Enfin, l'ONU ne représente pas que les pays occidentaux...

Chère Mademoiselle A,
Enchanté de ton retour. Meilleurs voeux à toi aussi ;)

A bientôt.

Écrit par : Ubu | 03/01/2005

... Merci de tes bons voeux... Je te souhaite une très belle année 2005 pleine de découvertes !
A bientôt !

Écrit par : Romain | 03/01/2005

Justifications... acceptées ? Cher Ubu,
1) Tourisme sexuel: c'était pour indiquer un point noir supplémentaire pour l'opinion que devaient avoir les populations des pays touchés par rapport à nous...
2) J'ai confondu arabes et musulmans. Certains chefs de gouvernement arabes trouvent des fonds pour sponsoriser Al Quaïda et ses assassins, mais pas pour sauver la vie de correligionnaires innocents. Excuse-moi, mais je ne suis pas prof de français... (grmpf)
3) Il y a encore d'autres choses dont j'aurais aimé parler (mais la Vérité d'Armand, c'est terminé): aides d'Etat avec "compensations", concurrences d'organisations humanitaires (le compte 000-00000012-12 doit répartir ce qu'il reçoit), les frais "administratifs" des donateurs (j'ai toujours entendu dire que plus de la moitié de ce qui est donné ne quitte pas le pays donateur), les querelles des minuscules chefs d'état... des grands pays européens, la publicité personnelle de politiciens pas toujours très droits dans leurs pompes...

Il faut payer au 000-00000012-12 même si une partie de l'argent versé est perdu car il n'y pas d'autre alternative pour nous...

Je suis révulsé, outré, dégoûté... du peu d'argent réellement disponible pour cette cause alors qu'on trouve des moyens pour la douche d'Arena, pour scinder des arrondissements, construire des ponts qui ne mènent nulle part, créer une dizaine de réseaux d'enseignements (pluriel à enseignements), organiser des expositions, rénover des châteaux et construire des musées que personne ne visite, pour se payer plus de parlementaires et ministres que la France et l'Allemagne réunis (ici, je ne suis pas certain)... et autres gaspillages.
Je crois que tu es le seul sur les blogs à être ouvert à mon discours car les autres (tous les autres) essaient (parfois un peu, parfois beaucoup) de colorer selon leurs convictions.
Amitiés
P.S. Il est devenu impossible d'accéder aux commentaires de 20six sans mot de passe... Est-ce définitif?

Écrit par : Armand | 03/01/2005

Merci de votre passage Cher Romain,
Je te remercie : bon courage pour ta dissertation ;)

Cher Armand,
1) Je comprends maintenant ce que tu veux dire : c'est vrai que ça ne doit pas être très enthousiasmant...
2) Grmf aussi ! ;) Non, je t'ai repris simplement parce que cette confusion existe aussi chez mes élèves : défaut professionnel ? ;)
3) Idéalement, les ONG ne devraient pas exister et on ne devrait jamais faire appel aux organismes caritatifs : mais quelle part de la population des pays riches accepterait qu'il est de sa conscience (pas la bonne, la vraie) et de son intérêt d'assurer un équilibre et une aide correcte aux populations des pays en voie de développement ? Comme tu le dis, pas le choix, comme pour les Restos du Coeur, le Secours catholique, l'Armée du salut, Médecins sans frontières, etc.
4) Pour 20six, tu m'apprends le problème. Comme je suis logué, je ne peux pas m'en rendre compte moi-même. A priori, sur le 20six anglais, il y a toujours le fameux code (belle idée à la c...) Je vais me renseigner.
Je n'ai pas réservé les commentaires aux seuls membres de 20six, donc normalement, ça devrait marcher.

A bientôt.

Écrit par : Ubu | 03/01/2005

Cher Armand, Effectivement, ça déconne : il me semblait pourtant avoir tout décoincé. Si le problème persistait, n'hésite pas à me le signaler ici ou là-bas, sur le livre d'or. Grmf pour les nouveaux blogs ;))
A bientôt.

Écrit par : Ubu | 03/01/2005

La simplicité, il n'y a que ça de vrai... Cher Ubu,
Comme la panne est toujours présente et risque très très fort de revenir souvent, la solution élégante suivante résoudrait tout: créer un pseudo "visiteur" (avec un mot de passe 123456) et de noter ce mot de passe sous le titre du blog.
Celui qui veut "commenter" n'aura qu'à mettre "visiteur 123456" et Sésame s'ouvrira...
Amitiés

Écrit par : Armand | 03/01/2005

Cher Armand, Apparemment, ce n'est pas possible ou je n'ai pas encore trouvé : tout est réservé aux membres du serveur en question : grrrrr !
Enfin, heureusement, ici, ça marche toujours...
A bientôt ;)

Écrit par : Ubu | 03/01/2005

quoique... si tu as des questions... lol je suis pas pro hein ? mais bon je pourrais peut etre t'aider ;)

Écrit par : imagine | 03/01/2005

Merci, Imagine J'ai apparemment fini par décoincer ce problème-là ;) Pas facile à maîtriser : j'ai parfois l'impression qu'on m'a placé deux hémisphères gauches... ;)))
A bientôt

Écrit par : Ubu | 04/01/2005

oui sans doute ;)
me fais rire car c'est justement l'hémisphère gauche qui permet la réfléxion etc.
:)

Écrit par : imagine | 04/01/2005

Chère Imagine, C'est plus grave que je ne pensais : j'ai les deux hémisphères qui disjonctent en même temps, ils ne savent même plus où ils sont ;))) Il me faudrait un cerveau externe...
A bientôt. ;)

Écrit par : Ubu | 04/01/2005

.... Ubu,
Tu veux que je te plug le cpu de ma machine quelque part ? :)))

Écrit par : promethee | 04/01/2005

sans commentaires, ubu comme toujours, je n'ai rien à dire sur les tristes choses...mais la lecture de tes posts me donne toujours à réflexion.
belle journée, ami-roi!

Écrit par : fun. | 04/01/2005

Merci de votre passage Cher Prométhée,
Je crains que la greffe ne prenne pas ;)

Chère Fun,
Le roi va se réveiller ;)

A bientôt.

Écrit par : Ubu | 04/01/2005

... T'est vraiment sûr, même pas avec un peu de pâte thermique pour adoucir la chaleur des soudures ? Bon, j'arrête.... ;)))

Écrit par : promethee | 04/01/2005

Tsunami C’est comment déjà le bonheur ?
Je l’ai oublié, j’en ai peur
Vous me dîtes que c’est un enfant
Sage et attentif qui attend
Les yeux levés vers les géants
Noël prochain pour être grand

Avez-vous donc perdu la tête ?
Ne savez vous pas ce qu’il guette ?
La vague noire et dévastatrice
Par laquelle il faut que périssent
Les enfants naïfs et confiants
Qui ne deviendront jamais grands

Ne me parlez plus du bonheur
Parlez moi plutôt de ces heures
Inattendues et assassines
Qui ont planté autant d’épines
Que d’enfants à jamais perdus
Dans mon cœur désormais reclus

Écrit par : p'tite fille | 04/01/2005

Pour info et rectification, qu'on se le dise ! Pour votre gouverne, mon Cousin, le Sir Lanka est à 70 % boudhiste, 15 % hindouiste, 8 % chrétien et 7 % musulman.

Les pays musulmans ne sont pas en reste dans l'aide apportée aux victimes : Turquie, Koweit, Pakistan, l'Arabie Saoudite ont envoyé ou des équipes sur place ou de l'aide d'urgence en Indonésie ou au Sri Lanka, l'émir d'Abu Dhabi et président des Emirats arabes unis a fait un don de 20 000 000 $US, l'Arabie saoudite donne 10 000 000 $US, le Bahrein 2 000 000 $US, la banque islamique de développement 10 000 000 $US. Des collectes de dons sont organisées entre autre en Arabie saoudite, en Turquie et au Pakistan.

Enfin signalons pour n'oublier personne que l'Etat d'Israël a envoyé des médecins et des vivres au Sri Lanka et qu'un fonds de crise a été ouvert aux donateurs potentiels.

Et vraiment pour n'oublier personne, que le chef de l'Etat de la Cité du Vatican prie.

Mais bon, dans nos médias il est de bon ton de mettre en exergue les dons de tel ou tel acteur ou chanteur anglo-saxon, de montrer les hélicoptères et les officiels US qui viennent pavaner et de ne pas assez insister sur les efforts non négligeables des pays européens exepté la France (gaulienne ou gauliste) qui elle a toujours l'habitude de péter plus fort que ses voisins !

Écrit par : Votre Cousin | 04/01/2005

.... Juste une précision quand même, le Sri Lanka a refusé la présence de médecins israéliens et de spécialistes des recherches sur son territoire, ne parlons même pas de l'Indonésie, ils ont été dépêchés en Thailande qui entretient de bien meilleures relations avec les "vilains sionistes aux doigts crochus". Pour ce qui est de l'aide européenne, entre la mobilisation citoyenne très importante (40 millions pour MSF!) et les fonds débloqués par l'union européenne, je ne vois pas très bien ce qui est mal médiatisé, c'est plutôt même l' "over-covering". En réalité, chaque télévision parle de l'aide de "son" pays en premier, chez nous, Axelle Red et le gros Flahaut ont cartonné durant deux ou trois jours, on se demande bien pourquoi....

Écrit par : promethee | 04/01/2005

.... Ce qui est suprenant avec les Américains, c'est que lorsqu'ils ne font rien, on les critique et lorsqu'ils se bougent enfin, on les critique quand même. C'est bien pour cela que je comprends un peu ceux qui parlent de cette "vieille Europe", la cinquantenaire grincheuse qui critique beaucoup mais qui se tait, muette comme une carpe, lorsqu'on lui demande ce qu'elle offre comme alternative ou solution....En général ? R-I-E-N!

Écrit par : promethee | 04/01/2005

Bonjour Ubu Duraille ton post aujourd'hui... Et Prométhée qui parle de la pauvre Aceh, la plus riche province qui perd toutes ses richesses humaines et matérielles en plus des contestations musclées des militaires de Djakarta. Quelle tristesse...

Écrit par : Nortine | 04/01/2005

Ce qui compte vraiment, en fin de compte Cher Cousin d'Ubu,
Si je peux essayer de remettre une petite chose en place:
Quand les USA ont voulu offrir 35 millions de dollars, les états européens ont affirmé que c'était une aumône... et les USA ont multiplié leurs dons par dix.
Si j'additionne tous les dons des pays arabes, je suis plus proche du premier montant que les amerloques voulaient verser (aumône d'après les européens)...
Comme les chiffres que je donne sont "de mémoire" et que mon Alzheimer me les rend peu fiables, pourriez-vous confirmer ou infirmer...
De plus, les européens ont fait des promesses de dons (non encore concrétisées) et je ne peux que vous référer à l'article du Guardian à ce sujet...
Ubu se trompe rarement dans ses affirmations... C'est un prof, mais aussi un pro!
Ce qui compte, c'est ce que l'on donne réellement et peut me chaut les vraies raisons (bonté désintéressée ou politique, compensations...): qu'un chat soit gris ou noir, l'important... (Mao dixit)
Amicalement

Écrit par : Armand | 04/01/2005

Merci à tous de votre passage Je réponds dans le post suivant sur le problème de l'aide humanitaire. Il me semble, comme Armand, qu'il importe peu de savoir qui agit : mon inquiétude porterait plutôt sur l'efficacité de celles-ci, ce qui n'empêche certainement pas les dons au compte commun 000-0000012-12 par exemple...
Un bonjour particulier à Nortine et à P'tite fille : pas d'inquiétude, messieurs, mais galanterie oblige. Et puis, c'est toujours un plaisir. ;)
A bientôt.

Écrit par : Ubu | 05/01/2005

Les commentaires sont fermés.