24/03/2005

Hibernation !

C'est la fin de l'hiver ! Je me réveille et j'ai envie de me dorer au soleil, de m'attarder en rue ou sur une terrasse, de regarder passer le temps. De vasouiller à mon rythme, de respirer à pleins poumons et de me humer la cigarette comme un plaisir et pas comme une libération passagère. Siffloter mes petits airs sans que les métromanes, joyeux comme des métronomes, me regardent avec un drôle d'air, supputant que je ne manque pas d'air et que je suis gonflé de chantonner en agressant leurs oreilles duveteuses du réveil des serins : où il y a du zen, il peut y avoir du plaisir. Me ressourcer aux joies du paludoverboludisme (jeu de mot vaseux, ndr) libéré. Bref, m'éclater. Boum ! Attention, ça tache !

Bien sûr, il y a des sujets sérieux dont j'aurais pu parler, en éclatant, en grinçant ou en raillant :

  • le tsunami d'il y a trois mois, bien oublié aujourd'hui, et le milliard d'individus qui manque d'eau potable, rappelé à l'occasion et oublié aussitôt
  • l'oubli par Amnesty (amnesy ?) des persécutions contre les homosexuels dans son nouveau plan d'action, ce qui laisse rêveur sur le mince fil qui sépare le compromis de la compromission
  • la directive Bolkestein, créee sous la commission Prodi, contestée sous la commission Barroso, jamais remise en cause par la commission elle-même mais plutôt par des manifestations, ce qui me laisse perplexe sur le pouvoir des urnes et sur la validité de nos législations sociales
  • les déclarations du Baron Seillière, libéral de pacotille, qui nie la baisse du pouvoir d'achat en France et réclame un assouplissement de la législation sociale, ce qui laisse rêveur de la part d'un ancien maître des forges qui a vécu sous perfusion de l'état pendant des années
  • les attaques contre des blogs amis (voir les liens) et des ânonymes qui oublient que la contestation des idées est une liberté garantie mais qu'injurier gratuitement, c'est juste de la bêtise mal assumée et, sans doute, le signe patent qu'une absence de style ne couvre pas une carence d'idée...
  • des blogs qui disparaissent, d'autres qui apparaissent

 Heureusement, il y a aussi des choses qui se passent bien : enfin, qui se passeront bien dès que je me serai pris un grand bol de café.  Je me le bois et je reviens. J'ai l'impression que je retrouverai mes repères avant ce pauvre monde : c'est l'avantage d'être excentrique.

09:23 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (29) |  Facebook |

Commentaires

Correctif Cher Ubu,
Dans la dernière phrase, remplacer "exentrique" par "idéaliste rêveur" serait plus réaliste, je crois! (mais demander à un idéaliste rêveur d'être réaliste est un paradoxe impossible à réaliser... :) :) :) )
Amitié.

Écrit par : Armand | 24/03/2005

hop ! un café pour moi aussi ;))

Écrit par : imagine | 24/03/2005

.... "la directive Bolkestein, créee sous la commission Prodi, contestée sous la commission Barroso, jamais remise en cause par la commission elle-même mais plutôt par des manifestations, ce qui me laisse perplexe sur le pouvoir des urnes et sur la validité de nos législations sociales"

C'est bien ce paradoxe de blanc bonnet et bonnet blanc que je dénonce depuis toujours et pour lequel je ne suis pas toujours compris, l'asphyxie du marketing politique général, le vernis des idéologies de campagne pré-électorale qui cache en réalité des pratiques communes face à une Commission de plus en plus tiraillée de ses contradictions. Européen convaincu, je voudrais une Europe plus soudée et concrète, plus prospère et sociale mais à voir les choses, je me dis que si je vote virtuellement pour le "oui" à la constitution, l'hypothèse d'un "non" ne me déplairait pas secrètement pour gifler copieusement ceux qui nous prennent, tous et sans exception, pour des imbéciles...

"les déclarations du Baron Seillière, libéral de pacotille, qui nie la baisse du pouvoir d'achat en France et réclame un assouplissement de la législation sociale, ce qui laisse rêveur de la part d'un ancien maître des forges qui a vécu sous perfusion de l'état pendant des années"

On peut difficilement nier que le pouvoir d'achat a diminué un peu partout en Europe occidentale ces dernières années mais s'agissant de la hausse des salaires, comment se faire ? La gabégie d'impôts n'est pas une solution, la réduction des charges patronales n'en est pas une non plus, il faut creuser la voie médiane mais cela, aucun parti ne semble vraiment la proposer. Au fait, Seullière n'est pas un "libéral", c'est un "conservateur", j'insiste sur la précision... ;))))

"les attaques contre des blogs amis (voir les liens) et des ânonymes qui oublient que la contestation des idées est une liberté garantie mais qu'injurier gratuitement, c'est juste de la bêtise mal assumée et, sans doute, le signe patent qu'une absence de style ne couvre pas une carence d'idée..."

Deux choses, en premier, je crois que la courtoisie et la convivialité passent par un respect des idées de chacun et des affinités personnelles. A partir du moment où l'on pratique l'ad hominem, comment se plaindre que par effet boule de neige, la machine s'emballe et produit des dérives tout azimut ? A se respecter les uns les autres au-delà des différences, on a tout simplement la paix.

Les blogs se doivent d'être des pages actives, pas des carnets "réactifs". Ce qui ne semble pas l'être dans certains cas.

Comme je l'ai toujours dit, lorsqu'un blog ne me plaît pas, je ne le lis pas, je respecte la liberté de ton d'autrui et m'en vais lire d'autres écrits plus en phase. Si l'on déploie que de l'énergie pour diaboliser un tel, ensencer un autre, le retour de flamme est inévitable.

De deux et pour clôre, le meilleur remède sur les blogs, c'est l'indifférence profonde teinté de mépris, les vipères finissent par vite se fatiguer. A ce sujet, je n'ai jamais eu de problèmes, fidèle à mes principes...

Écrit par : promethee | 24/03/2005

Excentrique ou bien excentré ?
;~)

Écrit par : Nola | 24/03/2005

14000 une manière de laisser une trace de mon passage :))))

Écrit par : BT | 24/03/2005

... Je ne critique aucun blog, je ne critique que les propagandistes qui utilisent les blogs pour imposer la vision du monde qui prévaut dans leur réseau.
Thierry, puisque c'est de lui qu'il s'agit, n'a qu'à mettre en exergue de son blog qu'il est à la droite de la droite et que ces idées doivent être lues comme telles et je n'irai même plus me fatiguer à le lire. Ce que je n'aime pas, et tu le sais, c'est cette façon de casser du socialo mais en se faisant passer pour un simple commentateur dont l'avis n'est pas teinté de sa vision économique du monde...

Écrit par : serge | 24/03/2005

.... Mes propos ne portent pas particulièrement sur tes billets qui avaient ouvertement pour objet le blogueur Bruxelles-ma-ville avec autant de remarques désobligeantes à son sujet, ils se veulent beaucoup plus généraux vu une certaine ambiance (malsaine) qui règne sur les carnets avec des interventions insultantes, diffamatoires et son lot de victimisme habituel.

La précision s'impose! Bien d'autres sont victimes d'ânes-onymes...

Je ne suis pas partie aux débats et m'éloigne à grands pas des pratiques de bac à sable, j'observe seulement par expérience que l'on ne respecte plus les règles élémentaires de courtoisie et que l'on en vient à transformer des carnets actifs en proses essentiellement réactives.

Comme je l'ai écris supra, lorsqu'un carnet ne me plaît pas, je ne vais pas le lire, à chacun sa liberté de penser et d'affirmer ce que bon lui semble. Le cas inverse, qui peut donc prétendre avoir le bon mot, à jouer au Don Quichotte, il ne manque plus que ce brave Pancho pour compter des points à la fois inutiles et obstacles à tout dialogue (constructif).

Pour étendre le sujet à cette même blogosphère, je m'étonne de ce que l'on se plaigne de l'état des choses tout en n'appellant pas les gens à plus de modération. On ne peut pas nier les dérives par complaisance ou par amitié, puis se plaindre de ce que cela dégénère. On est entier ou on ne l'est pas dans le raisonnement...

Je ne fais que préciser un avis, je rappelle que je ne suis pas partie à ces petits jeux qui m'intéressent peu ou prou...

Écrit par : promethee | 24/03/2005

à Promethée S'il est vrai que tu te mets en retrait, il t'arrive de faire des commentaires peu amènes (et le faire sous l'excuse des :))) ne change rien, tu le sais). Par contre, là où je ne suis pas du tout d'accord, c'est que les blogs sont, notamment et comme tout carnet, censés être un espace de réaction à ce qu'on trouve malsain. Or, si quelqu'un trouve que ce qui est malsain ce n'est pas Emir Kir ou un autre socialiste, mais un blog, je crois avoir toute liberté de l'exprimer...

Écrit par : serge | 24/03/2005

.... Je ne me mets pas en retrait puisque par définition toutes ces/vos histoires ne me concernent pas, maintenant, s'il m'arrive parfois d'en rire comme tu le soulignes et ce, tant cela frise parfois un mauvais Samuel Beckett, c'est bien mon droit.

Il vaut mieux sourire face aux excès que d'en pleurer ou de guerroyer, non ? C'est mon principe de base.

Pour résumer le tout, je t'ai précisé mon avis sur la blogosphère en général et sur mon souci de la nétiquette. Maintenant, libre à chacun d'agir selon son souhait, je ne suis ni le juge ni l'arbitre, à chacun sa cohérence du discours et des gestes. Voilà tout...

Écrit par : promethee | 24/03/2005

.... Ubu,
Après avoir abusé de ton hospitalité, je m'en retourne préparer mes caisses et cartons...A bientôt...

Écrit par : promethee | 24/03/2005

Bonjour ! Je vais donc placer un mot ;) Cher Armand,
L'excentricité n'est-elle pas un rêve éveillé ? ;) En plus, il m'arrive d'être paradoxal... ;)

Chère Imagine,
Capuccino ou ristretto ? ;))

Cher Nola,
Excentré aussi : je n'ai toujours pas d'axe, si ce n'est le changement. Tout bouge et moi aussi, pas au même rythme en plus ;)))

Cher BT,
Félicitations ! ;)) Je vais te remettre en lien : en fait, j'aurais dû le faire depuis longtemps. J'aime bien ton humour ;)

Écrit par : Ubu | 24/03/2005

Une mise au point Cher Prométhée, cher Serge,
Je vous réponds collectivement d'abord : le problème que j'évoque est celui du blog de HL, qui se trouve agressé par un Frederico injurieux (à ne pas confondre avec F., qui lui reste poli !). Et forcément, ça énerve d'autant plus que HL ne conteste que des idées, dialogue et reste très courtois. Donc, le problème ne réside pas dans la qualité du blogueur mais bien dans celle du commentateur. J'ajouterai également que certains prennent un malin plaisir à faire voyager des copier/coller de commentaires d'un blog à l'autre. Attitude malsaine s'il en est.

Cher Prométhée,
je pense que ton attitude est saine dans l'ensemble mais les agressions gratuites et non-signées arrivent partout :ce ne sont pas les seuls blogs politiques qui sont touchés. Mon problème réside surtout dans ces blogs où j'ai plaisir à aller et qui sont pollués. Je pourrais aussi citer celui de Tony, qui a connu de pareilles agressions. Alors qu'il reste possible de parler sereinement avec lui, il me semble ? Donc, à mon avis, il y a un réel problème avec des gugusses qui veulent pourrir les commentaires...

Cher Serge,
Je pense que la querelle avec Thierry n'amène rien de bon : a priori, ce que tu dis est valable pour chacun de nous, puisque nous avons choisi l'anonymat. Maintenant, en ce qui concerne nos idées, chacun peut les apprécier dans nos posts et dans nos commentaires. Et une idée n'est pas uniquement bonne en fonction de sa source. Les critiques menées par Thierry contre Emir Kir me semblent justifiées parce qu'elles se basent sur des sources incontestables. Par contre, son approbation de Bolkestein me semble contestable mais je pense qu'il est toujours permis d'exprimer son désaccord sur son blog. Autant éviter les querelles de personnes, elles nuisent au débat lui-même et risquent de permettre à des poujadistes (ceux-là ne voient pas de frontières idéologiques !) de s'insérer et, en fin de compte, de manipuler leur monde. Tu as toi-même subi suffisamment d'agressions dans le temps, ou même récemment, pour te rendre compte qu'elles fatiguent le blogueur et épuisent un débat qui ne se construit jamais. Alors, cessons ces métaposts (je néologue grave, là, non ?) qui ne servent à rien...

Bonne fin de journée ;)

Écrit par : Ubu | 24/03/2005

Puis-je rajouter à ta liste de sujets sérieux, le Darfour exsangue d'une aide qui s'absente depuis plus d'un an?

Bonsoir Ubu :-)

Écrit par : Nortine | 24/03/2005

Capuccino j'aime les moustaches de creme ;))

Écrit par : imagine | 24/03/2005

Bonsoir Difficile de garder une unité de ton mais c'est la faute de mon post ;)

Chère Nortine,
Ajout opportun, bien entendu : est-ce mon relatif isolement médiatique ou dois-je conclure qu'on ne l'évoque déjà plus ?

Chère Imagine,
Quand je rajoute le sucre, la crème ne résiste pas : c'est pas bien, hein ? ;)

A bientôt ;)

Écrit par : Ubu | 24/03/2005

ha ! je le bois sans sucre ;)

Écrit par : imagine | 24/03/2005

Pas eu même rythme ! séché les cours de solfège, à l'école ?

Écrit par : Nola | 25/03/2005

juste une précision et une info le blog de Benoît, qui est d'une correction et d'une modération irréprochables, vient également de faire l'objet d'une logorrhée déferlante.

Écrit par : deborah | 25/03/2005

je rectifie j'ai lu plusieurs blogs l'un à la suite de l'autre et je ne dois pas être suffisamment réveillée : la déferlante c'est chez Serge. Chez Benoît, c'est plutôt l'un ou l'autre commentaire de visiteurs inhabituels et très peu constructifs.
Grand merci, Ubu:)

Écrit par : deborah | 25/03/2005

Bonjour, sous le soleil qui tangue Chère Imagine,
Vive le café sans sucre alors : tu me passeras le tien ;))

Cher Nola,
J'ai jamais rien compris au solfège : ça doit être pour cette raison que je préfère le jazz ;))

Chère Deborah,
Ces visiteurs importuns (pour rester poli) nuisent à tout le monde, à tous les blogueurs et commentateurs qui ne confondent pas la discussion et l'insulte. Et je n'apprécierais pas que quelqu'un utilise mon pseudo pour dire n'importe quoi n'importe comment : donc, y a pas de quoi ! ;)))

Écrit par : Ubu | 26/03/2005

Bonjour à toi l'excentrique... Que de choses que tu aurais pu et puis finalement tu en feras d'autres. Moi aussi je ressens le tournis du printemps, trop de choses, de projets en tête et le corps qui ne suit pas (malade depuis trois semaines, pas un seul dessin, l'horreur). Heureusement les vacances sont là pour les mettre à profit. Bonnes fêtes Ubu

Écrit par : Madeleine | 26/03/2005

Juste une trace de passage poètique, Au milieu de toutes ces discussions sérieuses :-)

Écrit par : Neige | 26/03/2005

Bonjour ! ;)) Chère Madeleine,
Requinque-toi bien pendant les vacances et reviens-nous avec de superbes dessins : je me demande quelle technique tu vas reprendre en premier ;))

Chère Neige,
Tant que le sérieux n'est pas grave ! ;))) Juste quelques flocons d'idées : ils fondront au soleil, je pense ;))

A bientôt.

Écrit par : Ubu | 27/03/2005

Des raisons d'espérer Tu t'amendes mon Cousin, t'as même pas parlé de Mémé Zinzin !
Y a de l'espoir, les oiseaux chantent dès l'aube, un p'tit rai de soleil et hop,
vous voilà requinqué et guilleret ;-)

Écrit par : Votre Cousin | 27/03/2005

Cher Pqtrick Petit bisou londonien, l ami. Pqs fqcile en tout cqs de lqisser des messqges qvec un clqvier qwerty %-)

Écrit par : Pqul | 28/03/2005

petit déjeuner café, pain beurre, yog, kiwi, et une petite page du journal d'Ubu. j'ai connais pire...;-))))))))

Écrit par : fun | 28/03/2005

Paul a retrouvé son a et a remplacé son... euh... Mais que devient Armand ?

Qu'est-ce que c'était chouette, Londres !

Écrit par : Paul | 29/03/2005

L' ubuquité permet de savoir toujours plus! Cher Paul,
Ubu qui est partout à la fois (Ubuquité), sait tout. Je suis même dans ses liens (sous l'aile protectrice de Winnie l'ourson)... A toi de trouver!
Amitiés.

Écrit par : Armand | 29/03/2005

Back in town ! ;) Mon Cousin,
S'il persiste à pleuvoir, je parlerai peut-être de Mémé Zinzin ! ;) Que la météo lui vienne en aide : mais alors, il faudrait parler de tous les élus qui entretiennent une permanence sociale..; Y a du boulot ! ;)))

Cher Paul,
Les claviers QWERTY n'ont plus de a ? Etrange... ;))

Chère Fun,
Tu ne sais pas ce dont Ubu est capable : du pire, bien sûr ;))) ENchanté que ta journée difficile se soit bien passée. ;))

Cher Paul,
Armand te répond ;) Mais qu'as-tu donc perdu ? ;)))

Cher Armand,
Je passe te voir incessament, avec tes petits camarades ! Ne soyez pas sages sinon au piquet ! ;)))

Écrit par : Ubu | 29/03/2005

Les commentaires sont fermés.