13/04/2005

L'alarme à l'oeil ?

On peut rêver sa réalité ou choisir ses illusions. On peut se retrouver au pied du mur ou au pied de la lettre. On peut transformer la réalité en un rêve de dément et craindre le réveil du dormeur. On peut prendre des vessies pour des lanternes : si c'est plus joli. On peut toujours découvrir ce qu'on pensait avoir oublié. On peut donner du pain aux petits paradoxes qui volètent sur nos places de veille. On peut toujours choisir une autre réalité...

 

05:24 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

joliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii j'aime particulièrement "donner du pain aux petits paradoxes"...belle journée, Ubu

Écrit par : fun | 13/04/2005

*** Oui, on peut. Mais y'a toujours un truc qui te renvoie la réalité dure et nue en pleine figure...

Écrit par : La Fée Carambole | 13/04/2005

Bonjour ;) Chère Fun,
Je me demande si les paradoxes migrent en hiver ;)

Chère Fée,
Uniquement si elle m'a été présentée : je n'aime pas trop les familliarités;)

Écrit par : Ubu | 14/04/2005

Silence on tourne

Écrit par : Paul | 14/04/2005

Les commentaires sont fermés.