03/06/2005

Blog fumeur

Ci-contre, Rudy Demotte aidé du Comité contre la pollution de l'aéroport de Zaventem intervient avec vigueur et virilité sur le blog Ubucasa pour une éradication des propos fumeux du tenancier du blog susnommé. Après maintes tractations, dont une médiation de Serge Kubla et de l'autre Happart, dont on ne sait jamais si celui qui vous répond est celui auquel on s'était adressé - notons que les deux samaritains ont vite abandonné après avoir appris qu'il n'y avait ni voiture, ni buvette, ni baraque à frites, ni Bernie Ecclestone sur notre blog -,  la rédaction d'Ubucasa a décidé de poursuivre le ministre de ses assiduités et de lui transmettre une missive d'un de nos collaborateurs, Jules Laforgue, délocalisé dans le secteur horeca de l'au-delà.
 

Oui, ce monde est bien plat ; quant à l'autre, sornettes.
Moi, je vais résigné, sans espoir, à mon sort,
Et pour tuer le temps, en attendant la mort,
Je fume au nez des dieux de fines cigarettes.

Allez, vivants, luttez, pauvres futurs squelettes.
Moi, le méandre bleu qui vers le ciel se tord
Me plonge en une extase infinie et m'endort
Comme aux parfums mourants de mille cassolettes.

Et j'entre au paradis, fleuri de rêves clairs
Où l'on voit se mêler en valses fantastiques
Des éléphants en rut à des chœurs de moustiques.

Et puis, quand je m'éveille en songeant à mes vers,
Je contemple, le cœur plein d'une douce joie,
Mon cher pouce rôti comme une cuisse d'oie.


17:58 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Sonnet. Cher Ubu,
J’avais voulu écrire une strophe en alexandrins et j’ai dû renoncer... Trop difficile pour moi: je ne suis pas assez lettré pour trouver des rimes «riches», éviter les assonances et avoir le nombre de pieds voulus! Boileau m’avait pourtant prévenu: L’art est difficile...
Je te souhaite une bonne soirée.
Amitiés.

Écrit par : Armand | 03/06/2005

*** Oufti !

Écrit par : La Fée Carambole | 03/06/2005

Bon ouiquainde ;) Cher Armand,
Nous avons donc les mêmes incapacités : moi non plus, les sonnets ne me réussissent pas. Ce n'est pas le cas de l'ami Jules Laforgue ;))

Chère Fée,
Nondidjiu ! ;))

Écrit par : Ubu | 04/06/2005

un jour trop tard mais... c'est toujours trop tôt si tu permets, pour tes funérailles,

on jouera "les oignons" de Bechet, cela conviendra mieux et aidera à miner de circonstance celles qui voudrianet en rire.

Écrit par : xian | 05/06/2005

Les commentaires sont fermés.