04/10/2005

Géométrie politique...

Une petite illustration du paysage politique belge, à l'approche des élections, puisqu'il semble que tous les partis soient toujours en campagne électorale.
 
Les points incarnent l'application du "Principe de Peter" : "Tout employé tend à atteindre son seuil d'incompétence".
 
Le vide contient tous les effets d'annonce, des majorités comme des oppositions : il aurait dû être constitué d'actions politiques.
 
Les arcs de cercle représentent les transfuges et les schizophrénies déclaratives qui clignotent à la vitesse d'un phare à la dérive : la réalité d'une situation n'est-elle pas perçue de manière contradictoire selon que l'on occupe les bancs de la majorité ou les strapontins de l'opposition ?
 
Les intersections doivent représenter certaines intentions de votes.
 
Il nous manque une vue en trois dimensions : pour donner un peu d'épaisseur à l'actualité.

06:16 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Relativité. Cher Ubu,
J'ai regardé trois journaux télévisés hier:
La RTBF à midi: plus de la moitié du journal pour expliquer la succession Van...
La VRT le soir: moins de cinq minutes pour expliquer Di Rupo, interview de l'intéressé incluse.
CNN: concernant la Belgique, uniquement quelques secondes pour expliquer la visite de Poutine.
Ce qui est cataclisme, tsunami et implosion nucléaire pour certains est inexistant pour le reste du monde!
Amitiés.
P.S. Ca me fait penser à une grenouille qui gonflait chez Lafontaine... J'espère que celle-ci arrêtera à temps!

Écrit par : Armand | 04/10/2005

CHer Armand, Le principe de l'info : "L'importance d'une information est directement proportionnelle à sa proximité" Pas tellement la faute des journalistes mais c'est ce que demande le public...
A bientôt.

Écrit par : Ubu | 06/10/2005

Les commentaires sont fermés.