04/12/2005

Une solution contre la pub ?

Quelques liens utiles pour virer la pub des skynetblogs :
 
le navigateur Firefox

http://frenchmozilla.sourceforge.net/firefox

L'extension Adblock

http://extensions.geckozone.org/AdblockPlus/

Et, puisque Skynet ne comprend toujours pas,
le blog anti-pub créé par Goldograf

22:31 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

Commentaires

Obligation de rentabilité. Cher Ubu,
Comme ses blogs doivent lui rapporter de l'argent, Skynet a le choix entre service payant et pub.
Alors, la question simple: accepterais-tu de payer pour ne plus avoir de pub du tout et une garantie d'un service continu (pénalités en cas de pannes)?
Il est évident aussi que tu peux déménager ton blog chez un autre provider avec moins de pub et plus de service...
Tu peux même te fabriquer ton propre blog (sans pub) à partir d'un hébergement comme Mich l'a fait.
Amitiés.
P.S. Comme je ne suis pas très difficile pour le "design" et les options (musique, animations...), j'ai pris quelque chose de basique et ai la pub qui y correspond, c'est à dire pratiquement zéro!

Écrit par : Armand | 05/12/2005

la meilleur
arme contre la pub ... c'est la censure prodigue par les bon soins du ministère des affaires religieuse sur le ministère de l’information et des telecom … comme ça on est tranquille. Vous voyez , ! finalement l’intégrisme ça a des avantages …

Écrit par : zelda | 06/12/2005

Un petit coucou en passant chez toi...

Écrit par : Fléa... | 06/12/2005

Salut !!!!! Moi je suis pour le jazz,le foot et le camembert.
Very amicalement.

Écrit par : DUKE | 06/12/2005

*** Bonjour Ubu
comme tu le sais, j'ai moi aussi signé cette pétition, pour deux raisons essentielles:
- la première est que je paie déjà belgacom pour mon abonnement adsl... ce qui pourrait laisser croire qu'alors il me semble normal que les non-abonnés belgacom subissent cette infestation intempestive, cependant...
- nous n'avons aucune main-mise sur la pub insérée dans les blogs. ALors qu'ils sont sensés être là pour nous permettre de présenter notre personnalité... Si on m'imposait des pubs tout en me proposant la liste des candidats publicitaires, la pilule serait plus facile à avaler...
Théoriquement je n'ai pas grand chose contre la publicité, mais je suis un idéaliste: la publicité devrait permettre aux entreprises d'annoncer publiquement qu'elles offrent tel service. Mais force est de constater, comme je le fais dans mon dernier post sur mon blog, que la pub est devenue totalement abrutissante, et sert à des entreprises qui n'ont plus vraiment le souci du service... mais plutôt celui du bénéfice maximum...

Écrit par : gorgo | 07/12/2005

God save the pub Moi je suis pour les PUBS accessible 24h/24.
Va cuver Melo ... t'as rien compris.

Écrit par : Melo | 07/12/2005

Poésie,peuf peuf Moije, suis en vers et contre tout.
Et toi, t'es où?

Écrit par : Aepiqure | 07/12/2005

vous n'êtes pas une femme cher Ubu, je lis en effet souvent vos commentaires sur le site qui combat l'islam et que, pour cela, vous semblez accuser d'être extrême droite.
Je crois que cela est un jugement très "politiquement correct"

Je lis souvent ce qui s'y dit et en tant que femme, je comprends mille fois la crainte de Melinisa car elle EST une ex-musulmane, elle connait DE L'INTERIEUR cette secte.
Oui : cette secte.
J'ai vécu dans une secte et pour ce que je connais de l'Islam (mais toute les religions sont comme ça ) elle fontionne comme une secte.

Il y a une chose qui est commun à toutes les sectes : on est solidaire entre gens du groupe, on apprend à mentir et on ne dit pas ce qui s'y passe "parce que ce sont des " mécréants " et ils ne peuvent pas savoir, pas comprendre. Par pitié, par amour pour eux, il ne faut pas leur dire ce que tu vis, ce que tu penses, ce que tu crois car tu offenseras ton dieu ( ton gourou ) ".

Je suis certaine que tous vos élèves musulmans sont avant tout dans votre coeur des humains et vous les aimez et les respectez comme tels. Et c'est en effet comme cela que ça doit se vivre.
Mais n'oubliez pas qu'ils ne vous diront JAMAIS tout ce qu'ils ont au fond d'eux depuis qu'on leur fait croire des choses dès leur berceau.
Seuls, réellement seuls peuvent le comprendre ceux qui sont passé par là.
Une religion comme celle là et comme le fut, et à le risque de l'être à nouveau,(c'est selon le Pape ) la catholique, portent en elles le germe du Pire, du Démoniaque, du Criminel !
L'ignorer sous prétexte de "tolérance" c'est ne pas aimer ces élèves ! C'est les laisser dans l'ignorance, dans la manipulation.

IL FAUT instruire ces jeunes de ce qui est AUSSI et TOTALEMENT stupide dans les religions ! Si vous avez peur de les choquer, vous êtes dans la lâcheté.
Oui, vous les choquerez endisant les bêtises qui se trouvent dans leur Coran et Haddiths, comme vous semblez l'être par ce que dit Melinisa. Mais toute réelle évolution passe par des chocs Il vaut donc mieux le faire intellectuellement que en réel.

Autre chose : si vous n'osez pas parler franc avec les musulmans des abérances qui se trouvent dans le Coran, comment permettre ces Humains de penser Humain et pas Niais-Niais ?
Il est Temps de respecter réellement chaque huimain et de le guérir, à notre époque hyper scientifique, de toute les niaiseries qui se trouve dans les religions. Je suis d'accord de respecter la foi de chacun mais je tien quand même à les instruire que la foi ce n'est pas être niais et croire des bêtises que la scecnce à plus d'une fois démenti ! ! ! ! ! ! ! ! !
Si nous n'avons pas ce devoir envers les jeunes, notre rôle d'adulte éducateur est ra-té !

Oubien avez-vous peur de les provoquer ? Mais si réellement il n'y avait pas dans le Coran des versets dangereux, vous ne devriez pas avoir peur de provoquer leur raisonnement ! Si vous craignez de provoquer les Musulmans en parlant de leur Coran, alors que plus personne n'a peur de provoquer la foi des catholiques par exemple, c'est que ces peurs sont justifiées. (Il fut un temps où on était brûlé pour ça )

Je dis "vous" mais je ne m'adrese pas à vous personnellement, monsieur Ubu, je parles à tous les "vous" qui sont 'tolérants" en ne disant jamais rien d'un peu provoquant.

Je sais,vous n'aimez pas Raoul Vaneigem.
Comme vous vous faites une opinion sur Melinisa parce qu'elle émet un commentaire sur Arte par rapport à RTL, je me fais aussi une opinon sur vous parce que Raoul Vaneigem vous dérange.
Et comme Melinisa se fait une opinion sur l'Islam.

En conclusion, autant vous que moi que Melinisa avons le droit à notre opinion et de l'exprimer librement sans être classé de "extrême droite oude gauchiste ou d'arnachiste " !


J'ai des amis muslmans, magrhébins et j'ose leur dire ce que je pense de leur religion sans pour cela les mépriser. dire "vrai" ne veut pas dire "être intolérant " ! ! ! ! !

Écrit par : longuesjambes | 08/12/2005

Tout vient à temps ;)) Désolé de tant tarder : je suis quelque peu débordé ;)

Cher Armand,
D'accord pour l'obligation de rentabilité : que Skynet publie alors les comptes des blogs et nous paratagerons les bénéfices ;) L'interface n'est pas mauvaise mais elle est loin d'être la meilleure dans le monde des blogs. Elle est simplement pratique pour quelq'un de peu doué et un peu paresseux...

Chère Zelda,
Le problème, dans ce cas-là, c'est que tout est censuré... ;)

CHère Fléa,
Bises ;) Je vais passer ;))

Cher Duke,
Le jazz, d'accord ;) Sinon, je préfère le Vacherin en cette saison ;)

Cher Gorgo,
Nous sommes bien d'accord : je suis aussi un client de Belgacom Adsl ;) Sinon, Adblock marche très bien ;)

Cher Melo,
Santé ;))))

Cher Aepiqure,
Je suis comme le sucre dans le lait chaud : plus on me cherche, moins on me trouve ;))

Amitiés :))

Écrit par : Ubu | 08/12/2005

A Longuesjambes Je dirais en substance que votre commentaire s'avère aussi insignifiant que le blog que vous évoquez. Dommage, je vous trouve du talent dans vos posts...

Sinon, je n'ai guère envie de vous répondre en détail : les obsessions de Melinisa m'importent peu. Son anti-islamisme pourrait m'agréer s'il ne se montrait pas aussi primaire et sectaire que ce qu'il prétend dénoncer. Et acuser d'être "politiquement corrects" ceux qui ne prétendent qu'à l'honnêteté intellectuelle, c'est au mieux du procès d'intention, ou pire, la paranoïa du complot.

Je déteste toutes les religions quand je constate leurs délires sectaires ou leurs intentions théocratiques : je respecte les croyances et les convictions personnelles qui acceptent la tolérance. Je n'aime donc pas les intégristes de tous bords, les extrémistes qui nous prêchent leur meilleur des mondes contre le reste du monde. Et je ne conçois ma fonction de professeur qu'en termes d'apprentissage de l'esprit critique, pas dans le but de manipuler les idées de mes élèves : elles sont leurs, qu'ils les gardent, pour autant qu'ils les assument avec honnêteté ! Et je suis toujours ouvert à la discussion avec mes élèves, et réciproquement : comme lors du projet mené l'année passée sur le roman d'Y.B., "Allah Superstar", qui portait sur les questions d'identité, de religion et d'intégration... Je connais trop la manipulation qu'exercent certains professeurs merci mon ancien collège catholique, sur ce point au moins !) pour y céder à mon tour, fût-ce au nom de toutes ces bonnes raisons qui couvent leurs crapuleries pires encore que ce qu'elles entendent contrer...

Je pourrais vous raconter également des histoires de mariage forcé qui furent évités grâce à un professeur de religion islamique et à un médiateur musulman, à des profs athées, et poussons le ridicule des étiquettes plus loin, certains votaient socialistes, d'autres libéraux et d'autres encore pas du tout : la réalité s'encombre rarement de ces prétendues vérités monolithiques... Je pourrais évoquer également des travaux sur le Big Bang, des discussions animées mais beaucoup plus courtoises et intelligentes que sur les blogs de Melinisa ou des islamistes sur les rapports entre Coran et sciences exactes, religion et démarche philosophie, littéralisme et analyse critique... Le quotidien des professeurs face à des élèves qui désirent affirmer leurs idées, ce qui est normal dans une classe quand une norme imbécile ne vient pas remplacer les balises du débat intelligent, ce que permet d'ailleurs le décret sur la neutralité de l'enseignement officiel, pour peu qu'on veuille le respecter... Une leçon pour quelques blogs extrémistes ?

A propos, désolé de vous contredire, mais j'apprécie Vaneigem: nous avons d'ailleurs deux années de suite, ma collègue et moi, fondé notre dissertation finale de rhétorique sur son "Avertissement aux écoliers et lycéens" Mais le fait de l'apprécier ne m'empêche pas de le critiquer, lui aussi, y compris avec des copains "anars" (autre paradoxe, n'est-ce pas ?), réels ou virtuels (je dois en avoir dans mes liens ;)) Mais eux ont le bon goût de discuter franchement...

Enfin, je vous rappellerai que votre chère Melinisa ne donne que les apparences du débat à son blog : elle efface les commentaires qui lui déplaisent non parce qu'ils sont injurieux mais parce qu'ils mettent en avant l'aspect obsessionnel de sa réflexion (le cas d'un de mes commentaires) ou parce qu'ils appellent à la modération (le cas d'un commentaire de Zelda, qui n'adore pourtant pas les lois contraignantes de l'Arabie Saoudite mais a l'honnêteté de ne pas haïr, elle) Mais sans doute jugez-vous, chère Longuesjambes, qu'un débat ne se fonde que sur des slogans mal déguisés (voir les commentaires sur le blog de Melinisa) plutôt que des appréciations critiques motivées et, surtout, ne confondant pas la paranoïa (allez faire un tour sur les prétendues sources indépendantes de ses infos) et la réflexion sereine ? Ce n'est pas mon type de pratique, en tout cas, ni celui des blogs que je prends plaisir à lire... J'ai toujours détesté ceux qui pratiquaient le psittacisme ou se posaient en victime d'une contestation qui ne masquait qu'une rage aveugle, au fond peu intéressante, parce que les gens dignes d'intérêts ne se résument ni ne se simplifient : ils admettent leur défauts et leurs contradiction dans leur cohérence, pas dans des unités restreintes par leur propre insignifiance...

Bien à vous.

Écrit par : Ubu | 08/12/2005

cher Ubu Je vous trouve assez passionnant de toute façon mais, ce qui m'étonne, c'est la contradiction de notre société.
D'une part, elle fait la chasse aux sectes et d'autres part, elle tolère celles qui portent le non de "religion"
Ce que j'entend, car je l'ai vécu et que peut-être vous, n'ayant pas été confronté à cela dans votre vie vous ne l'entendez pas, c'est le cri d'alarme que lance Melinisa : les média, les "politiquement correct" qui nous pendent à toutes NOS baskets parfois sans nous en rendre compte, laisse une secte, qui trouve sa source dans le Coran et les Haddith et qui se donne le nom de religion, s'installer confortablement dans le monde.

Il ne s'agit pas de racisme primaire, il s'agit de protéger.
Alors, oui, oui oui, je sais qu'il existent des musulmans "modérés " qui expliquent qu'il suffit d'interpréter autrement certains versert, haddith et autres paroles "divines".
Ce que Melinisa dénonce et que j'entends, c'est la mise en garde contre une politique d'autruche.
Il y a une chasse aux sorcières dans des milieux totalement innofensifs et déclarés comme secte mais personne n'ose dénoncer le Coran.
Sauf quelques femmes (comme par hasard ) et en plus d'origine et de culture musulmane ! ! !

Car il s'agit de ça pour moi. C'est pas des discussions philosophiques et des débats qu'il faut amener, c'est une lecture honnête de ce qui est écrit dans le Coran. C'est démontrer par a + B toute la manipulation qui est là derrière ! C'est oser aller contre une religions carrément. Bien sûr que parmis tous ces êtres il y en des centaines qui sont bons, honnête et juste et qui sauveront des mariages forcés etc....
Mais la "secte" extrêmiste fait son boulot.
Je sais, oui, je sais que la cause est bien en aval : ces jeune sont laissés pour compte dans notre société, c'est en effet cette société qui fait le ferment de toute manipulaiton. je connais bien les causes qui nous poussent à entrer dans un mouvement sectaire. Néanmoins, dans mon exemple précis, si les vrais maîtres bouddhistes avaient oser assumer leur responsabilité et avaient oser nous dire "votre gourou est un faux maître" (car ils le savaient ) , je n'aurai jamais été manipulée.

Un texte qui permet mille interprétation est un texte dangereux ! C'est bien pour cela que si on devait voter pour cette fameuse Constituion Européenne, uniquement pour cela, je voterai NON à ce texte : je n'ai pas entendu un seul débat qui interprétait de la même façon certains articles de cette fameuse constitution.
Et là tout le monde se bat !
mais le Coran et presque tous les textes religieux sont interprétables comme on le désire ! Parce quil portent le nom "religion" c'est tabou de critiquer de contrer et d'être f^chés m^me. Mai sil est de bon ton d'être fâché contre un kiriel de gouroux qui n'ont comme risque que d'être farfelus.
C'est là le danger, l'immense danger. L'Islam a en effet des membres pacifiques, bons, ayant des qualité énormes. Dans ma secte aussi, nous étions tous comme ça : gentils bon, innoncnets non-violent. Et les gensjugeais que donc, nous n'étionspas dans une secte.
En Islam, il y a en effet certains qui n'appliqueront jamais à la lettre certains Versets. Dans ma secte aussi nous étions tous assez d'accord qui'l ne fallait pas sauter d'un rocher pour voir si nous avion trouver l'éveil. Mais néanmoins, c'était écrit quelque part !


Le seul et unique texte religieux qui fut clair et concis fut cour : les 10 commandements.
Il n'y a pas moyen d'interpréter les 10 commandements autrement que ce qui'ls disent.
lmais voilà, le Coran EST parole de dieu ! Alors, si des êtres comme un Melinisa se bat pour dénoncer la duperie et qu'elle n'est pas soutenue juste pour cause d'emportement et d'un peu trop de passion, je trouve cela extrêment dommage...............car c'est bien grâce à des personne comme elle qu'un jour on peut réellement espérer que certains verset coraniques seront considérés comme tabous et interdits d'applications par les Iman eux-m^me. Tous ! Parce que tous les musulmans diraient "foutez-nous la paix avec vos discours, messieurs les Imans, nous sommes des adultes intelligents et aimons la paix; aimons les "mécréants car ils n'en sont pas, aimons les chiens parcequils ne sont pas des races impure, aimons les cheveux des femmes car ce ne sont pas des poils pubiens . Foutez-)nousla paix, messierus le Imans, car nous savons contenir nos pulsions et les femmes ne risquent rien a se promenées comme elles le désirent, même nues ! Nous sommes des êtres civilisés qui n'ont besoin d'aucune muselières"

Écrit par : longuesjambes | 08/12/2005

juste juste de passage entre deux avions de la cia

Écrit par : xian | 08/12/2005

Chère Longuesjambes, Je trouve ce second (peut-être deuxième ?) commentaire beaucoup plus intéressant et équilibré ;)
Je déteste et les sectes et les théocraties : sur ce point, aucune équivoque. Pourquoi ? Parce que ces systèmes asservissent autant leurs "fidèles" que ceux qui ne le sont pas, parce qu'ils soumettent toute vie civile à des hypothèses inoffensives lorsqu'elles n'ont qu'une importance personnelle (croire peut être un libre choix, ne pas croire également), potentiellement destructrices lorsqu'elles se parent de l'absolue vérité en toutes choses. Mais tout le débat se situe dans ce potentiellement...

Une religion, comme toute idéologie, contient les ferments d'un absolutisme : c'est d'ailleurs ce à quoi rêvent les groupes minoritaires qui utilisent les médias pour rendre plus terrifiants encore leurs attentats ou leurs exactions diverses... Ce sont effectivement ces groupes minoritaires qui font des ravages mais je ne pense pas qu'ils entraînent l'adhésion de la majorité des adeptes de l'Islam, tout comme l'Ira ne peut compter sur la majorité des catholiques... Voyez les scores minables des deux morceaux du PCP lors des dernières élections : à peine 2%...

Que ces groupes sectaires soient combattus, je n'y vois aucun problème. Mais sans stigmatiser une "communauté", sans la forcer à un repli prétendûment identitaire alors qu'il ne serait que suicidaire. Je pense encore qu'il est possible d'avoir un Islam d'Europe, qui ne prétende pas à la Charia mais accepte le contrat civil qui reconnait à chaque citoyen ses droits et ses obligations minimales. C'est pour cela aussi que je pense qu'il est nécessaire de travailler avec mes élèves, ce qui est souvent possible pour autant que leur vie privée ne soit pas remise en cause, et même avec leurs parents, qui sont sans doute davantage nostalgiques de leurs origines mais rêvent malgré tout d'une ascension sociale de leurs enfants. Ce sont tous ces gens-là, qui réfléchissent à ce qu'ils sont, dont je me dis que je peux modestement les aider à disposer d'eux-mêmes. Pour éviter qu'ils se soumettent à une tradition ou qu'ils renient ce qu'ils sont... Position d'équilibriste ? Sûrement, c'est ce qui permet la sérénité. Même si j'ai, bien entendu, connu la radicalisation de quelques élèves, peu il faut le dire... L'un d'entre eux fut d'ailleurs renvoyé pour prosélytisme, en conformité avec la charte sur la neutralité de l'enseignement officiel et au grand soulagement de plusieurs autres élèves de la classe, qui avaient le tort, selon lui, de ne pas pratiquer un islam suffisament radical...

Nous ne pouvons agir que lorsque nous constatons un problème. Les images qui résument la jeunesse maghrébine à une sortie de mosquée ou à quelques imbéciles agressifs et violents est tout aussi réductrice que de prétendre que le Belge se promène avec son cornet de frites gravé dans la main ;) En fait, mes élèves cèdent parfois à la provocation et s'identifient à cette image que donnent les médias (RTL, TF1 ou d'autres encore depuis un certain 11 septembre) Certains d'entre eux apprécient le fumiste Tariq Ramadan, qui était d'ailleurs invité dans les médias à tours de bras... Et ils ne se demandent pas pourquoi il faut aller chercher le recteur de la mosquée de Marseille, lorsqu'on veut mettre en avant l'Islam modéré, ou pourquoi l'ancien recteur de la Mosquée de Bruxelles et son bibliothécaire furent assassinés lors de l'affaire Rushdie... Parce que ce genre d'info est beaucoup moins mise en avant dans les médias, tout comme l'appropriation de leur culture, métisse, leur pose problème. Vous n'avez pas idée de ce que certains élèves ont appris lors de l'expo "Splendeurs du Maroc" ou quand on leur évoque les splendeurs de la culture persane, que même la dictature des Mollahs n'arrive pas à passer sous silence en Iran...

Il y a deux ou trois ans, un jeune sociologue (me souviens plus de son nom) a sorti une analyse structurale du Coran : seule la RTB en a parlé. Malek Chebel sort de superbes ouvrages sur la culture arabe : il est peu présent dans les débats français... Et pourtant... Beaucoup de professeurs d'origine maghrébine donnent cours dans mon établissement : la plupart d'entre eux appliquent la neutralité à la lettre. Ils sont profs pendant leurs cours et leurs élèves sont des élèves, rien d'autre... Même si nous trouvons dans un réel ghetto social...

Et les filles ? Je peux vous assurer que les jupes côtoient les foulards sans gros problème, même si quelques-uns de ces messieurs ne comprennent pas encore cette récente donne et s'en trouvent déstabilisés ;) Evidemment, la réalité est souvent moins souriante et balisée hors de l'école, dans le quartier : et la pression sociale est un fait avéré, y compris celle particulièrement contraignante de certaines mères de famille, beaucoup plus tyrannique que les papas, j'ai pu le constater à plusieurs reprises. La faute à qui ? A qui n'a pas poursuivi le processus d'intégration économique ou à qui n'a pas voulu s'intégrer ? Difficile d'attribuer une responsabilité concrète quand on compare avec le Londonistan anglais ou quand on songe à l'appel récent fait aux imams des banlieues françaises qui étaient censés calmer les jeunes... Ne trouvez-vous pas étrange (et déplorable ?) que les seuls organes de reconnaissance des allochtones soient religieux ? Là encore, la simplification de cette représentation entraîne bien des complaisances...

Bref, je refuse de céder aux simplifications du pauvre immigré méprisé ou du voyou barbu : ce sont des réalités mais elles ne représentent nullement des modèles incontournables, quoiqu'en disent certains médias...

Cordialement.

Écrit par : Ubu | 08/12/2005

solution Chère longue jambe . la solution tien dans une seule et unique phrase de Ubu , mais noyer dans tout ce blabla elle passe malheureusement inaperçue .je me permet donc de la citer , c’est la clef magique a toutes vos turpitudes :
Et je ne conçois ma fonction de professeur qu'en termes d'apprentissage de l'esprit critique, pas dans le but de manipuler les idées de mes élèves.

Les pompiers du brasier ce sont eux … les profs .alors du respect que diable !


Écrit par : zelda | 08/12/2005

Les commentaires sont fermés.