28/02/2006

Loin de Missoula

Je me suis lancé dans un voyage imaginaire, vers Tacoma, pas très loin du Montana. J'escomptais y pêcher la truite, comme on le fait en Amérique, et me pourlécher de sucre de pastèque, en rêvant de morts illusoires, de mains toutes gentilles qui reviennent d'avoir fait l'amour. L'express du Montana démarrait de Tokyo : je le saisis dans mon vol fiévreux, m'installai dans la Hawkline et prolongeai mes chimères vers l'ouest de nulle part. Tacoma n'apportait que son mort absent, ses illusions perdues, sa Babylone de plus en plus privée. Le village bruissait encore des sifflotis d'oiseaux enroués, comme si leurs larmes ne s'étaient pas encore taries après la mort de Richard, il y a plus de vingt ans, sous le soleil écrasant de la Californie... Serait-il mort de n'être que passé par Missoula ?

 

Quelqu'un saurait-il combien de temps un oiseau vit son deuil ?

 

Missoula serait ma prochaine frontière.

23:06 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

voyage imaginaire à la prochaine étape alors?

Écrit par : Gibritte | 28/02/2006

voyage imaginaire à la prochaine étape alors?

Écrit par : Gibritte | 28/02/2006

Voyage imaginaire, qui va de loin en loin... ça fait du bien, par les temps qui courent !
A bientôt.

Écrit par : Béa | 28/02/2006

un pti coup d'bluuuz mon ubu ....??....

Écrit par : zelda | 01/03/2006

Mémoire d'oiseau! Cher Ubu,
La mémoire d'un oiseau, j'avais entendu parler de dix secondes... C'est peut-être dix minutes aussi.
Pour les choses de peu d'importance (pour un oiseau), en tout cas! ;)
Un oiseau n'éprouve pas de sentiments, juste de l'instinct et le programmeur de son cerveau n'avait plus assez d'octets de libre pour y mettre des sentiments, de la religion ou le sens de l'esthétique...
Seul l'instinct de lâcher du lest sur les passants a été prévu, mais seul Dieu sait à quoi cela sert!
Amitiés.

Écrit par : Armand | 01/03/2006

... Là, tu brautigantes à mort ou bien je ne m'y connais pas. Il ne manque qu'un général confédéré à Big Sur mais bon, c'est un peu loin du Montana.

Écrit par : F. | 01/03/2006

visite non imaginaire. Couvre toi :-)

Écrit par : 1789 | 02/03/2006

... voyaga, voyage ... le nuit et le jour ... voyage, voyage ;-)

Écrit par : Mateusz | 02/03/2006

J'aime cette idée de voyage ... ... vers ce nulle part qui existe pourtant au plus profond de chacun de nous. Je ne sais où j'arriverai mais je suivrai le voyageur... mon transcodeur de rêves en fera certainement quelque chose de chouette pour moi. A bientôt ... ailleurs!

Écrit par : FC | 02/03/2006

Bon ouiquainde, en retard ;)) Chère Gibritte,
Loin de moi les envolées lyriques : je ne suis qu'un pinson ;))

Chère Béa,
Je picore les lieux de rêve mais sans jamais courir ;))

Chère Zelda,
Pas de blues : c'est le ciel qui est bleu ;))

Cher Armand,
Quel besoin de mémoire quand le paysage change à chaque seconde ? ;))

Cher F,
ET puis, Big Sur, cela ferait trop Miller, non ? ;))

CHer 1789,
Un fin duvet pour la route ? Du haut vol ;))

CHer Mateusz,
Je ne me coiffe plus avec ma prise électrique et tous mes désirs sont aux aguets ;))

Cher FC,
Le voyage commence toujours ici ;))

Je fais des ronds dans l'air : et vous ? ;))
Passez un bon ouiquainde ;))

Écrit par : Ubu | 04/03/2006

... Si on rajoute les oranges de Jérome Bosch (du travail de pro), j'admets.

Écrit par : F. | 05/03/2006

Les commentaires sont fermés.