05/03/2006

Au rendez-vous des héros

Je le confirme : les lucioles ont des ailes. Celles-ci m'emmènent loin de Missoula, loin de Brautigan, Crumley, Burke et Harrison, loin de Thomas McGuane, de Rick Bass et de tous les autres qu'il me reste à découvrir. Le sud m'appelle : précisément un moustachu rigolard qui se paie ma barbe. Paco Ignacio Taibo, deuxième du nom, m'invite au rendez-vous des héros.

 

Je finissais par me croire cinglé avec mon Montana : Paco me rappelle au délire. Lui n'hésite pas à convoquer les trois Mousquetaires, Sandokan, Sherlock Holmes et le chien des Baskerville (pas Watson, trop raisonnable, Watson) dans une ultime révolution au Mexique, après 1968. Et j'imagine des lancers de bouquins, pas cette littérature qui se plante dans son nombril en se regardant pousser le duvet, pas ces autofictions à la française emmerdantes comme n'oserait l'être la vraie vie, pas cette littérature sans estomac que l'on dirait produite par des intestins paresseux, pas ces livres qui semblent vendre leurs idées utiles avant même d'avoir été achetés. Non, je rêve d'un lancer de bouquins avec leurs héros populaires, leurs épopées cinglées, leurs rêves en cascade. Et je rêve de la tête du gentil policier qui se prendrait sur le coin de la tronche un bout du Vicomte de Bragelonne, une grosse pièce de machine ktistèque, un bon crochet de Philip Marlowe : de quoi lui faire regretter les pavés du bon vieux temps.

 

Mais ce serait méchant : l'ordre n'aime pas l'imagination. J'enverrai plutôt mon vieux dictionnaire : et après, au destinataire de mes bonnes oeuvres à se démerder...

 

Et puis, je ne peux pas m'attarder : ma luciole se prend des rêves d'aérodynamisme. Et nous repartons...

22:05 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

bonne reprise demain... après tous ces voyages!
je reviendrai prendre quelques références de livres: j'ai envie de lire

Écrit par : Gibritte/Animusiques | 05/03/2006

List referrers... Ils sont passés par ici. Eh bien, de temps en temps, je passe par ici, mais c'est curieux, je n'en vois jamais la mention... Donc, voilà, c'est pour te dire que je suis passée par ici ;;;---)))

Écrit par : Pivoine | 05/03/2006

PS Ma réflexion peut sembler bizarre, mais j'ai déjà rencontré ces web referring pages last 24 hours et je ne comprends pas très bien comment cela fonctionne. Je ne suis pas spécialement brouillée avec les ordinateurs, mais l'informatique recèle encore beaucoup de mystères pour moi...

Bonne semaine de reprise, puisque je sais que vous enseignez...

Écrit par : Pivoine | 05/03/2006

conseil de voyage Méfie-toi des moustachus rencontrés sur la route. Ils n'ont pas *vraiment* envie de lire.

Écrit par : Lato | 06/03/2006

J'espère que ta luciole t'a bien guidé jusqu'à l'école, ce matin... pas trop dur de retomber les pieds sur terre ?
J'espère que tu vas bien.
Bizzz

Écrit par : Béa | 06/03/2006

Moustiquaires. Cher Ubu,
Fais comme Paco, convoque les trois moutiquaires pour une conférence sur la paix préventive. Prend Winnetou comme "Guest Star".
N'hésite pas à utiliser ton six-coups (à eau) pour faire régler l'ordre.
En remerciements, Winnetou te prêtera sa squaw qui a nonante-cinq ans. Il est impoli de refuser.
Amitiés.

Écrit par : Armand | 06/03/2006

Je résume? Miss Oula ( hop de son prénom d'origine vietnamienne) est une luciole qui a des ailes.

Écrit par : Epiqure | 07/03/2006

beau voyage en route vers de nouvelles aventures?
donc

Écrit par : fun | 07/03/2006

Oups ! Une chiasse épistolaire, made in USA !
Des lucioles vectrices de la grippe Yankee, peut-être...
Amitiés.

Écrit par : rhadamanthe | 07/03/2006

De retour provisoirement ;)) Chère Gibritte,
Je peux te les envoyer mais tu peux déjà cliquer sur les photos pour quelques éléments bibliographiques ;))

CHère Pivoine,
Ce système ne repère que les liens, pas les IP : mais merci de ton commentaire ;))

Cher Lato,
Le pire serait qu'ils me rasent ;))

Chère Béa,
Ma luciole avait besoin de repos ;))

Cher Armand,
Le Tigre de Malaisie acceptera-t-il ? N'empêche, l'idée de voir un gouvernement massacré par le chien des Baskerville me tente assez, virtuellement ;))) Quant à Winnetou, je me demande s'il est assez contestataire. Par contre, si le colonel Durutti était libre... ;))

CHère Epiqure,
Miss Oula ? Oups !

Chère Fun,
Aurais-tu manqué le post sur Harrison ? Ou est-ce moi qui l'ai raté ? ;)))

Cher Rhadmanthe,
Je vais devoir contacter la Société protectrice des Lucioles ;))

A bientôt

Écrit par : Ubu | 08/03/2006

Les commentaires sont fermés.