08/03/2006

364 jours pour oublier

Etranges, ces journées dédiées. Encore plus étrange de célébrer, en un seul jour, la moitié de l'humanité. C'est un peu comme si des souffrances quotidiennes se trouvaient rassemblées en un seul jour, pour nous laisser 364 jours pour oublier ou pour penser à autre chose, une autre cause humanitaire pour un rappel très temporaire à l'humanité.

 

La femme en ses qualités patrimoniales : le fourre-tout des musées nous propose tout sur un même plan, comme si l'exposition ne savait de quoi parler. Des femmes artistes, il y en eut toujours, depuis au moins une certaine Sappho, poète de Lesbos. Et puis vinrent les femmes politiques, les reines ou les courtisanes, ensuite les élues, plus tardivement, bien après l'exécution d'Olympe de Gouges, qui défendait la démocratie. Mais d'entendre ce matin défendre la pauvre Thatcher, sans doute agressée parce qu'elle était une femme, disait l'une de ces théâtreuses de pacotille (Hufner, Kumps ou Bibot ? Je n'ai pas fait attention), et le misogyne qui sommeille en moi - pour de très courtes siestes, je l'avoue - de se réveiller en fanfare. Sans doute parce que j'aime assez les femmes pour ne pas supporter celles-là.

 

On ne sacralise pas la femme : ce serait une autre façon de la transformer en un objet étrange et singulier, un objet de musée. Des différences ? Oui, sans doute, et alors ? Il y a des nymphomanes, des garces, des salopes : résidus d'un langage équivoque mais certains comportements sont véritablement épicènes (se dit d'un mot dont la forme ne varie pas avec le genre). Sacraliser est une autre forme de mépris : les manifestants qui scandaient ses slogans sexistes contre Ma Laurette de l'époque me mettent aussi mal à l'aise que ceux qui la

défendent de ces temps-ci parce qu'elle pleurniche sur un plateau pour s'excuser maladroitement de ne pas avoir assumé ses responsabilités.

 

Alors, assez de ces hommages de circonstances, qui ne traduisent que notre inconstance. Et cessons de confondre les vraies luttes, comme celles contre les mutilations sexuelles, par exemple, et les hommages de pacotille qui n'aboutissent à rien.

 

On ne réécrit ni l'histoire, ni l'actualité : à moins de vouloir en oublier la réalité...

 

Olympe, reviens, elles sont devenues folles.

 

 

Pour Olympe de Gouges

héroïne de la Révolution

http://www.quercy.net/hommes/odegouges.html

 

Pour la suite de la chanson

illustrée par Larcenet,

cliquez sur l'image.

 

 

 

17:08 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

Commentaires

Olympe... Oui, mais le problème, c'est qu'elle a été guillotinée...

J'aime beaucoup Rosa Luxembourg aussi...

Et la magnifique chanson de Juliette : Rimes féminines.

(Entre autres).

Écrit par : Pivoine | 08/03/2006

Sang pour cent d'accord Sacralisaton= discrimination positive mais quand même discrimitnation ( jdis ca , jdis rien...)
C'est un chemin personnel, quand il rejoint celui d'autres, cela devient un mouvement. Le reste ,ce ne sont que foutaises médiatiques destinées à divertir les proies faciles de l'essentiel( et ça marche because il ya du pain sur la planche plus que jamais.Il is a long way. 3ent fois tu remmettra ton pain sur la planche "eyuh enfin un truc comme ça...

Écrit par : Epiqure | 08/03/2006

Long débat que celui-là... tout comme la St Valentin, la fête des mères... qui n'ont de sens que d'un point de vue commercial... puisque c'est tous les jours qu'on est amoureux, qu'on respecte sa mère, qu'on a envie de faire un p'tit plaisir... quant aux grandes causes, si on les oublie 364 jours... elles sont tout aussi vaines...
Quoi qu'on en dise, la base de toutes les petites et grandes causes relationnelles... c'est quand même bien le respect !!!
Bizzz à toi, Ubu... et bonne soirée...

Écrit par : Béa | 08/03/2006

Oublié de te dire... ... j'ai appris un nouveau mot en te lisant : "épicène"... merci de l'avoir traduit pour nous...

Écrit par : Béa | 08/03/2006

... Encore une journée n'importe nawak ! Moi j'en ai profité pour entretenir ma voiture :-P

Écrit par : Votre Cousin | 08/03/2006

8/3 Très intelligent ( si, si !! ) ce message ...
Et bravo pour " épicène" : de très bon aloi ;-)

Écrit par : Fred147 | 09/03/2006

ca veut dire quoi epicene ca a voir avec epicerie ? ... suis une sacree blonde .

Écrit par : zelda | 09/03/2006

la journée de la femme journée infâme; facile, je sais, mais elle me met en rogne.

Écrit par : fun | 10/03/2006

c'est quoi ces histoires de femmes ? Y a où des femmes ? On n'est plus égaux à c'theur' ?, ...


PS ma question reste pendante, pourquoi avec le pc de ma fille ne parviens-je ni à lire ni à commenter ?... kiki répond à maquestion ? Une dame gentille et compétente ?

Écrit par : xian | 11/03/2006

Femmes...je vous aime. Tu m'étonnes de faire autant d'éloges des femmes même si tu te sens obligé de nuancer tes propos (entre nous, dans ces cas là, je suis tout à fait d'accord avec ta misogynie!!!).
Eh! le cousin trouve donc sa voiture plus intéressante que nous...
Je vous embrasse bien fort quand même tous les deux. Sans vous les hommes la vie serait tellement fade!

Écrit par : Zora | 11/03/2006

... Ce genre de journées sert de rappel. Certains, mais ils sont un peu bornés, croient en effet que l'égalité existe. Et pendant ce temps, Anne-Marie va à cuba.

Écrit par : aldagor | 11/03/2006

Bonjour C'est quoi en définitive ce grand débat,dans lequel tout le monde est d'accord avec personne.
Je te salue grandissime Ubu.
Très amicalement

Écrit par : DUKE | 16/03/2006

Hirsute On a vu des villages morts à 21h30.

La suite sur http://hirsute.hautetfort.com

Écrit par : andy verol | 18/03/2006

Je m'en vais et je reviens ;)) Chère Pivoine,
Olympe a bien été guillotinée, sur ordre de Robespierre : l'histoire ne retiendrait-elle que les noms des bourreaux ?

Chère Epiqure,
Puisque tu es d'accord avec moi, je ne peux être que d'accord avec toi ;)) Quant à la discrimination positive, je crains que la mesure transitoire ne devienne un système de gestion permanent...

Chère Béa,
La fête des mères me dérange encore plus que l'anodine Saint-Valentin : quand va-t-on cesser avec cette création de Pétain ? Bonne soirée (même si ce n'est plus tout à fait la même ;)) Et j'aime bien le mot "épicène" ;)

Cher Cousin,
Et votre voiture, comment se porte-t-elle ? ;))

Cher Fred,
J'ai l'impression d'entendre Maître Capello : il est déjà "Vingt heures" ? ;))

Chère Zelda,
Uniquement les épiceries qui offrent des produits frais :)))

Chère Fun,
Il te reste les 364 autres jours pour en rire ;))

Cher Xian,
Des femmes, il y en a partout et c'est très bien ;))
Pour ta question sur les commentaires, il s'agit, apparemment, d'un problème de cookie installé suite à un problème de spams : enfin, si j'ai bien compris. Et comme je suis plutôt nul en informatique ;)

Chère Zora,
Je peux dire du bien de certaines femmes en particulier (même au-delà de la stricte intimité ;)), ce qui m'exempte sans doute de les vénérer en général ;))

Cher Aldagor,
Les rappels ne permettent pas n'importe quoi : et pour ceux, bornés, qui considèrent encore que la femme est une sorte de domestique, voire pire encore, je ne pense pas que ces journées les convainquent de quoi que ce soit. Sinon, pour Anne-Marie, s'ils avaient pu la garder... quel bonheur pour les Hutois ! ;))

Cher Duke,
C'était mon quart d'heure de misogynie : et tu sais qu'il est cyclique ;)) Il me suffit de rencontrer une charmante dame pour l'oublier :))

Cher Andy,
Je suppose que l'on se connait : sinon, bienvenue et félicitations pour ton sens de l'opportunité ;))

A bientôt (ou à tôt ou tard ?)

Écrit par : Ubu | 19/03/2006

Les commentaires sont fermés.