09/05/2006

 

 

Le petit séjour que j'évoquais dans le post précédent s'est bien conclu, en dépit de quelques frottements. Si mes élèves n'ont manifestement pas l'habitude de la cambrousse et du plein air, les autochtones en sont encore à s'étonner de l'existence d'allochtones, comme on dit.

 

C'est assez prodigieux : nous vivons prétendûment une ère de la communication où l'information devrait se propager dans sa diversité et sa variété, au détriment, supposons-le, des préjugés qui nous enracinent. Et puis, non : le moindre visage un rien buriné excite une sorte de méfiance, comme si une réputation toute faite attendait mes jeunes gens où qu'ils aillent. De même, les cheveux un peu longs et blonds des élèves d'un autre établissement ont engendré une certaine méfiance auprès de mes têtes blondes : méfiance qui céda bientôt à un certain intérêt lors des danses, surtout les slows, de la fête finale.

 

L'un ou l'autre imbécile institutionnel - ce devait être Malraux un soir de cuite - avait sorti que le vingt-et-unième siècle serait spirituel : je crains qu'il ne reste celui de ceux qui sont nés quelque part, parce qu'ils ont la trouille de dépasser leurs propres horizons, parce qu'ils plongent dans les complots de leur propre peur, parce qu'ils craignent leurs zones d'ombre.

 

Tout le monde ne peut pas se déplacer avec sa tour d'ivoire portative.

04:39 Écrit par Ubu | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

compromis... Une seule solution pour habituer nos élèves à une certaine diversité : je propose que tous les professeurs se teignent en blond, le paysage visuel de nos élèves n'en sera que plus large et comme ça je ne serai plus la seule qu'on traitera de "jolie idiote" à cause de mes cheveux trop clairs. Bizarre que je n'entendais jamais ce genre de remarque lorsque j'étais brune...La différence dérange, dans tous les sens du terme, non ?
Ca se remarque que j'en ai un peu marre de n'être prise QUE pour une blonde, lol ?
Gros bisous !

Écrit par : sorcika | 09/05/2006

Pourtant, nombreux sont ceux qui se déplacent avec leurs oeillères et leur tour d'ivoire...
Mais tu le sais probablement mieux que moi.
Bizzz et bonne soirée.

Écrit par : Béa | 09/05/2006

*** Eh oui, on dit que la société évolue... La technologie plus vite que les mentalités, en tout cas ! C'est à ça que servent les profs, hein, à montrer aux élèves qu'il existe autre chose, autre part, à élargir le champ des possible.

Écrit par : Hariane | 10/05/2006

Je suis passée écouter
ce que tu racontes
à ton nombril;-)

Écrit par : Epiqure | 10/05/2006

Les commentaires sont fermés.